gn.acetonemagazine.org
Nouvelles recettes

Le Grand Hyatt poursuivi pour harcèlement en cuisine

Le Grand Hyatt poursuivi pour harcèlement en cuisine


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Une employée de cuisine prétend avoir été harcelée sexuellement et les gestionnaires ont détourné le regard

Le lobby luxueux du Grand Hyatt New York

Selon le New York Daily News, une employée de cuisine du Grand Hyatt New York a intenté une action en justice à l'hôtel, affirmant que des collègues lui avaient rendu la vie misérable, car elle était la cible de contacts physiques indésirables et de violences verbales.

La victime présumée, Alva belter Morillo, affirme également que la direction a détourné le tuez-la et un autre a juré de la "battre" s'ils perdaient leur emploi parce qu'elle s'était plainte", selon le Daily News. Morillo aurait supporté les abus pendant si longtemps à la fois par pure peur et parce qu'elle est le seul soutien d'un fils adolescent et qu'elle avait besoin d'un emploi, indépendamment des mauvais traitements.

Le procès comprend des allégations selon lesquelles le sous-chef, le superviseur et plusieurs autres collègues de l'hôtel lui auraient laissé des assiettes brûlantes à ramasser et mis leurs mains dans son pantalon pendant qu'elle était au travail. La porte-parole du Grand Hyatt n'a pas souhaité commenter le litige en cours, nous verrons donc comment justice sera rendue lorsque la Cour suprême de Manhattan entendra l'affaire.


Trump prétend qu'il a construit son empire avec un "petit prêt" de son père est faux

Un examen de l'histoire du candidat républicain à la présidentielle sur la façon dont il a commencé à amasser une fortune.

“Ça n'a pas été facile pour moi. Et vous savez, j'ai commencé à Brooklyn, mon père m'a accordé un petit prêt d'un million de dollars.”

— Donald Trump, lors d'une apparition à la mairie, le 26 octobre 2015

“Il (Marco Rubio) a également dit que j'avais reçu 200 millions de dollars de mon père. Je souhaite. Je souhaite. J'ai obtenu un très, très petit prêt de mon père il y a de nombreuses années. J'en ai fait un immense empire et j'ai remboursé ce prêt à mon père. . . .Le nombre est faux par un facteur de centaines – je veux dire, par une fortune. J'ai obtenu un petit prêt. J'ai créé une entreprise.”

— Trump, conférence de presse, 26 février 2016

Une grande partie de la mythologie de Donald Trump est qu'il a construit lui-même un empire immobilier.

Pourtant, son père, Fred Trump, était à un moment donné l'un des hommes les plus riches d'Amérique après avoir construit des complexes d'appartements pour la classe moyenne à Brooklyn et dans le Queens. L'idée de Donald Trump était de traverser la rivière et de commencer à construire à Manhattan, une étape beaucoup plus importante pour le futur milliardaire soucieux de la publicité.

L'affirmation de Rubio selon laquelle Trump a reçu un héritage de 200 millions de dollars semble trop élevée, bien que le chiffre réel soit insaisissable. Pour autant que nous puissions le déterminer, les actifs distribués aux descendants de Fred C. Trump avant et après sa mort en 1999 n'ont pas été révélés. Le Daily News en 2000 a cité des estimations familiales selon lesquelles sa succession valait entre 100 et 300 millions de dollars, mais le New York Times a récemment trouvé des documents au Queens & 8217 Surrogate Court qui montrent que Fred Trump, dans son testament, a divisé 20 millions de dollars entre ses quatre enfants survivants. , entre autres distributions après impôts fonciers. (Le testament a été contesté par les enfants de son fils aîné, Fred C. Trump Jr., décédé.)

Le père de Trump, comme la plupart des personnes riches, a également créé des fiducies avant sa mort. Donald Trump a admis dans une déposition de 2007 qu'il avait emprunté au moins 9 millions de dollars de son futur héritage lorsqu'il a rencontré des difficultés financières. Les documents suggèrent qu'une valeur foncière, après dépenses, d'environ 30 millions de dollars a été conservée en fiducie après la mort de Fred Trump pour fournir un revenu à sa femme, décédée en 2000. Cela a donc probablement été divisé par les enfants après sa mort.

Examinons plus en détail l'affirmation de Trump selon laquelle son ascension vers la fortune a été alimentée par un "petit prêt".

LE RLE SECRET DE FRED TRUMP

La construction de l'hôtel Grand Hyatt en 1978 près de la gare Grand Central de New York a été un élément clé de la première grande affaire de Trump à Manhattan, obtenant une option sur les anciennes propriétés ferroviaires de Penn Central. Le nouvel hôtel, qui a remplacé une propriété vieillissante de Commodore, a contribué à mettre Trump sur la carte.

Il y avait un prêt de près de 1 million de dollars du père de Trump qui faisait partie de l'accord. Fred Trump Village Construction Corp. a fourni le prêt pour aider à rembourser les tirages sur une ligne de crédit Chase Manhattan que Fred Trump avait arrangée pour son fils comme il a construit l'hôtel. Mais ce prêt n'était qu'une petite partie de l'implication du père dans l'affaire.

Le père de Trump – dont le nom avait été souillé dans les cercles immobiliers de New York après des enquêtes sur les bénéfices exceptionnels et d'autres abus dans ses projets immobiliers – était un partenaire silencieux essentiel dans l'initiative de Trump. En effet, le fils était le leader, s'appuyant sur les relations et la richesse de son père, tandis que son père se tenait silencieusement à l'arrière-plan pour éviter d'attirer l'attention sur lui-même.

Fred Trump - avec la chaîne hôtelière Hyatt - a garanti conjointement le prêt de construction de 70 millions de dollars de la banque Manufacturers Hanover, "chacun assumant une part de 50 pour cent de l'obligation et chacun s'engageant à terminer le projet si Donald n'était pas en mesure de le terminer", #8221 selon le chroniqueur vétéran de Trump Wayne Barrett dans son livre de 1992, “Trump: The Deals and the Downfall.”

La signature de Fred Trump sur la garantie a assuré la construction du nouvel hôtel. "Aucun document dans la longue trace écrite attaché à l'accord Commodore n'a mieux démontré le manque de confiance de la banque dans Donald ou le projet, et aucun n'a clairement indiqué les limites de son rôle de promoteur", a écrit Barrett. Trump n'avait tout simplement pas le crédit ou les relations nécessaires pour obtenir un tel financement par lui-même. C'est la relation de Fred avec un haut responsable d'Equitable, Ben Holloway, vieille de deux décennies, qui les a incités à réaliser le projet.

Donald Trump ne fait aucune mention du rôle secret – et essentiel – de son père dans ses mémoires de 1987, « The Art of the Deal ».

En 1976, le New York Times a publié un profil flatteur de Trump dans lequel il était cité comme disant qu'il valait 200 millions de dollars, alors qu'il n'avait que 30 ans. Mais ce chiffre - qui a été largement cité - était faux, selon examen des finances de Trump en 1981 par la Commission de contrôle des casinos.

Les déclarations de revenus de Trump à l'époque indiquaient que son revenu salarié en 1976 était inférieur à 100 000 $ par an, ce qu'il a reçu en tant qu'officier dans l'entreprise de son père. (Son père est resté directeur général de l'entreprise.) Ses impôts sur le revenu rapportaient 76 000 $ de revenu en 1975, 25 000 $ de revenu en 1976 et 118 000 $ de revenu en 1977. Il n'a payé aucun impôt sur le revenu en 1978 et 1979 car il déclarait un revenu négatif, probablement parce que d'abris fiscaux.

LES CONFIANCES FACILITENT LA VOIE

Trump a également bénéficié de trois fiducies qui avaient été créées pour les membres de la famille. En 1976, Fred Trump a créé huit fiducies d'un million de dollars, une pour ses cinq enfants et ses trois petits-enfants, selon le document du casino. (Cela vaudrait aujourd'hui environ 4 millions de dollars en dollars ajustés en fonction de l'inflation.) La fiducie de 1976 a versé à Trump 19 000 $ en 1977, 47 200 $ en 1978, 70 000 $ en 1979, 90 000 $ en 1980 et 214 605 $ en 1981. Trump a également reçu environ 12 000 $ par an d'un 1949 fiducie établie par son père et près de 2 000 $ par année d'une autre fiducie de 1949 créée par sa grand-mère. Il a également reçu un cadeau de 6 000 $ chaque année en décembre de ses parents.

Le document du casino répertorie plusieurs autres prêts du père de Trump à son fils, y compris un prêt de 7,5 millions de dollars avec un taux d'intérêt d'au moins 12% qui était toujours en cours en 1981.

En 1993, selon le livre de 2005 “TrumpNation,” par Timothy O’Brien, les enfants de Fred C. Trump s'attendaient à recevoir environ 35 millions de dollars chacun à la mort de leur père. Avec la faillite de ses casinos au début des années 1990, Donald Trump avait besoin d'emprunter environ 10 millions de dollars pour financer ses dépenses de subsistance et de bureau, mais ne pouvait offrir aucune garantie à ses frères et sœurs. Il a ensuite demandé 20 millions de dollars supplémentaires, mais ses frères et sœurs ont hésité et un montant plus petit a été arrangé, a déclaré O'8217Brien.

Trump a insisté auprès d'O'Brien sur le fait qu'il n'avait fait "aucun emprunt à la succession" et a ensuite poursuivi sans succès l'auteur pour diffamation. Dans une déposition de 2007 liée au procès, Trump a admis qu'il avait emprunté "une petite somme" à la succession de son père : "Je pense que c'était environ 9 millions de dollars".

Alors que les casinos de Trump rencontraient des problèmes, le père de Trump a également acheté 3,5 millions de jetons de jeu, mais ne les a pas utilisés. un prêt illégal.

SAUVETAGE EN TEMPS TEMPS

Trump proteste trop quand il dit que le chiffre de 200 millions de dollars de Rubio est « faux par un facteur de centaines ». Trump n'a probablement pas hérité de 200 millions de dollars par lui-même, même si c'était peut-être la taille de la succession du père, avant impôts.

De plus, l'affirmation de Trump selon laquelle il a construit une fortune immobilière à partir d'un "petit prêt de 1 million de dollars" n'est tout simplement pas crédible. Il a bénéficié de nombreux prêts et garanties de prêts, ainsi que des relations de son père, pour s'installer à Manhattan. Son père a également mis en place des fiducies lucratives pour fournir un revenu stable. Lorsque Donald Trump est devenu trop actif dans le secteur des casinos, son père l'a renfloué avec un prêt de puces de casino louche – et Trump a également emprunté 9 millions de dollars contre son futur héritage. Alors que Trump affirme que « cela n'a pas été facile pour moi », il passe sous silence le fait que son père a ouvert la voie à son succès – et que son père l'a renfloué lorsqu'il a eu des ennuis.

Trump a ignoré et minimisé les avantages substantiels que lui offrait la richesse de son père.


&lsquoMaximisé&rsquo

Alors que les températures chutaient, les centrales électriques se sont bloquées et ERCOT a augmenté la quantité de charge électrique qu'elle a demandé à CPS et à d'autres services publics de réduire.

Les responsables du CPS ont déclaré que la tempête avait créé la plus grande demande d'électricité que le service public ait jamais vue. CPS fournit également une demande de gaz naturel pour le combustible fossile dans la région de San Antonio, qui a augmenté de 30% par rapport aux gels profonds les plus récents, en 2011 et 2018.

Au plus fort des pannes forcées, plus de 370 000 foyers à San Antonio et environ 43 % de tous les clients CPS étaient sans électricité.

&ldquoL'escalade de la quantité de charge qu'on nous a demandé de supprimer s'est produite très rapidement&rdquo, a déclaré Garza. &ldquoNous sommes passés de 400 mégawatts à 900 mégawatts à 1 300 mégawatts à 1 600.

&ldquoNous étions au maximum en termes de quantité de charge qu'on nous demandait de supprimer.&rdquo

Alors que certains résidents ont passé des jours sans électricité, d'autres ont connu peu ou pas de pannes de courant.

Les clients de CPS qui vivent à proximité d'une infrastructure critique et d'entités essentielles au fonctionnement de la ville, telles que des hôpitaux, des postes de police, des casernes de pompiers et des bureaux du gouvernement, ont été les plus chanceux la semaine dernière. Pour la plupart, leurs lumières sont restées allumées.

Le réseau électrique de San Antonio est organisé en un réseau de quelques centaines de circuits. Chaque circuit dessert des milliers de clients résidentiels et commerciaux de CPS&rsquo.

Alors que CPS cherchait à préserver l'électricité des sites critiques, environ un tiers des 865 000 clients du service public qui n'habitent pas à proximité de l'une de ces entités ont été les plus touchés par les pannes d'électricité.

"Un circuit connecté et lié à une infrastructure critique aurait été présent tout le temps, et de l'autre côté de la rue, les autres personnes non liées à ces circuits critiques subissaient des pannes", a déclaré la PDG de CPS, Paula Gold-Williams. &ldquoD'un point de vue visuel, c'était extrêmement difficile.&rdquo

Une grande partie du centre-ville de San Antonio est restée éclairée tout au long de la semaine, déclenchant un torrent de plaintes sur les réseaux sociaux. Le CPS a été critiqué pour avoir maintenu les lumières allumées dans son parking de la rue Navarro. Au milieu du contrecoup, l'utilitaire les a désactivés.

Le maire Ron Nirenberg a également demandé aux propriétaires d'immeubles inoccupés du centre-ville de faire nuit.

Les grandes villes et les centres-villes sont généralement exemptés des pannes d'électricité obligatoires. Selon la Federal Energy Regulatory Commission, la coupure du service au noyau urbain " pourrait affecter la stabilité du système " du réseau.

Les résidents de Fair Avenue Apartments montent à bord des bus VIA pour se rendre à l'hôtel Grand Hyatt du centre-ville mardi soir après avoir vécu sans eau ni électricité à San Antonio le 16 février 2021.

Lisa Krantz, Personnel / Photographe du personnel


Fit for Royalty - Thé de l'après-midi de Marie-Antoinette à la cuisine française

À partir d'avril, The French Kitchen organisera un nouveau goûter sur le thème de Marie-Antoinette avec un spot photo spécial exposant des objets de valeur tels que la montre de poche originale de Marie-Antoinette et une lettre manuscrite qui sera dévoilée pour la première fois au Japon. En plus d'une sélection d'articles sucrés et salés, deux recettes secrètes ont été mises à la disposition de The French Kitchen afin que le restaurant puisse recréer un quatre-quarts spécial aux pommes roses et un gâteau au chocolat à base d'essence de pommes et de roses rares du potager du roi. au château de Versailles.

Des desserts au verre et des scones fraîchement sortis du four seront apportés à table sur un chariot de service, et les convives pourront savourer leur repas avec une théière de la nouvelle « Série Royale » de thés NINA'S MARIE-ANTOINETTE qui sera offerte pour le première fois au Japon.

*Veuillez noter que les photos sont à titre d'image et que les desserts seront servis à table sur des stands individuels.

■ Période

1er avril – 30 juin 2021
15:00. - 17h00. (16h00 dernière commande)
*Le nombre de places est limité à 90 minutes

■ Menu / Prix (TTC / hors frais de service)

Thé de l'après-midi Marie-Antoinette

5 280 JPY (en semaine)
6 380 JPY (week-ends et jours fériés / avec une coupe de champagne)

【Menu】

NINA'S MARIE ANTOINETTE recettes originales gâteaux

*Veuillez noter que deux types de desserts au verre seront choisis au hasard par personne parmi les options ci-dessous.

Scones au four à la rose et crème douce nature, confiture

Choix d'un thé premium de NINA'S MARIE-ANTOINETTE nouvelle "Série Royale"

En plus des thés haut de gamme ci-dessus, profitez de portions illimitées de café chaud ou glacé comme l'espresso, le café américain, le café au lait, le latte et le cappuccino.

*Veuillez noter que le menu peut changer.

Thé de l'après-midi d'été Marie Antoinette 1/7 ~ 8/31

※下記リード文はダミーです↓↓↓ À partir d'avril, The French Kitchen organisera un nouveau goûter sur le thème de Marie-Antoinette avec un spot photo spécial exposant des objets de valeur tels que la montre de poche originale de Marie-Antoinette et une lettre manuscrite qui sera dévoilée pour la première fois au Japon. En plus d'une sélection d'articles sucrés et salés, deux recettes secrètes ont été mises à la disposition de The French Kitchen afin que le restaurant puisse recréer un quatre-quarts spécial aux pommes roses et un gâteau au chocolat à base d'essence de pommes et de roses rares du potager du roi. au château de Versailles. Des desserts au verre et des scones fraîchement sortis du four seront apportés à table sur un chariot de service, et les convives pourront savourer leur repas avec une théière de la nouvelle « Série Royale » de thés NINA'S MARIE-ANTOINETTE qui sera offerte pour le première fois au Japon. *Veuillez noter que les photos sont à titre indicatif et que les desserts seront servis à table sur des stands individuels.

■ Période

1 juillet - 30 septembre 2021
15:00. - 17h00. (16h00 dernière commande)
*Le nombre de places est limité à 90 minutes

■ Menu / Prix (TTC / hors frais de service)

Thé de l'après-midi d'été Marie Antoinette

5 280 JPY (en semaine) 6 380 JPY (week-ends et jours fériés / avec une coupe de champagne)

【Menu】

Scones au four à la rose et crème douce nature, confiture

Choix d'un thé premium de NINA'S MARIE-ANTOINETTE nouvelle "Série Royale"

En plus des thés haut de gamme ci-dessus, profitez de portions illimitées de café chaud ou glacé comme l'espresso, le café américain, le café au lait, le latte et le cappuccino.
*Veuillez noter que le menu peut changer.


[Interview Herald] Chef sans restaurant mais 1 million de convives

Bien qu'elle n'ait pas de restaurant, il y a encore près d'un million de convives qui apprécient la nourriture de Gabriela Kook dans le monde entier.

Plus connue sous le nom de Kook Gabie, ou Gabie Kook, Kook, 30 ans, est une créatrice de contenu, qui partage sa vie via YouTube. Ses vidéos traitent de sujets variés, du style de vie à la beauté, mais elle est surtout connue pour ses vidéos de recettes.

"Tout m'a amené à cuisiner et à manger", a déclaré Kook lors d'une interview au Grand Hyatt Seoul mercredi dans le cadre du 10e Forum de communication culturelle organisé par le Corea Image Communication Institute.

« La nourriture était comme la seule chose qui me reliait vraiment à mes amis, mes amis non coréens ou coréens. C'est ma passion", a-t-elle déclaré.

Bien qu'elle ait commencé la chaîne avec des abonnés principalement coréens - après s'être fait un nom grâce à une émission de télévision locale "Master Chef Korea 3" en 2014 - la proportion d'abonnés non coréens n'a cessé d'augmenter. En juillet, 59 % de ses quelque 940 000 abonnés étaient des Coréens et le reste du monde entier.

Les vidéos de recettes sont au cœur du contenu de sa chaîne YouTube. Mais des clips vidéo sur elle-même, lui permettent d'être plus engagée avec ses abonnés.

« Beaucoup de gens qui me regardent sont des couples internationaux, des couples longue distance, des personnes d'origine coréenne mais qui ne vivent pas ici. Ils aiment me regarder parce qu'ils peuvent s'identifier à moi », a déclaré Kook.

Bien que coréen, Kook n'y a vécu que deux ans. Elle est née en Argentine et a vécu en Espagne et aux États-Unis. Elle a étudié au Cordon Bleu en France. Depuis 2015, elle vit à Londres avec son mari "Anglais coréen", YouTuber Josh Carrot.

Lorsqu'on lui a demandé quel était le moment le plus émouvant sur YouTube, elle est revenue sur la vidéo "Je suis un enfant de la troisième culture" téléchargée il y a environ un an. Third Culture Kid, ou simplement TCK, fait référence aux personnes élevées dans une culture qui n'appartient pas à leurs parents ou à leur nationalité.

"J'ai partagé mon histoire sur le fait de ne pas avoir grandi en Corée et comment mon identité était comme partout", a-t-elle déclaré. « Il y a beaucoup de gens qui ont grandi comme ça. Ils veulent avoir une identité. J'ai vu tellement de réponses comme "Oh, je ne savais pas que j'étais un enfant de la troisième culture".

En tant que chef, Kook reçoit souvent des questions sur l'ouverture de son propre restaurant. Mais elle est sûre que diriger un restaurant n'est pas le bon rêve pour elle.

« Les gens pensent que ma passion doit être d'ouvrir ma propre maison, mais en fait ce n'est pas le cas. J'ai pensé que je le voudrais, jusqu'à ce que je travaille dans un restaurant. La réalité était comme 'Wow, ce n'est pas ce que je veux'", a-t-elle déclaré.

« Il y a des gens qui aiment vraiment le frisson d'être poussés à cuisiner. Mais je ne suis pas ce genre de personne, je suis plus relax et freestyle. Je ne pense pas que je puisse aimer cuisiner la même chose tous les jours. C'est ce que vous faites réellement lorsque vous êtes dans la cuisine », a-t-elle déclaré.

Cependant, Kook se demande souvent ce qui se passera après YouTube.

« Que ferais-je si je ne postais pas de vidéos sur YouTube ? Je n'en ai aucune idée en fait », a-t-elle déclaré. "Mais je pense que je serais toujours dans les médias parce que j'aime vraiment les choses visuelles, et en même temps j'aime la nourriture. Ce n'est pas comme si j'aimais juste cuisiner et c'est tout.


C'est comme regarder la finale de Chef cuisinier ou alors Chef de fer habitent. Seulement, nous voyons les événements se dérouler dans la cuisine du Grand Hyatt Manila à Bonifacio Global City sur Zoom, avec certaines personnalités médiatiques. Il n'y a pas de coupures, nous entendons donc des voix étouffées de concurrents articulant frénétiquement des procédures de cuisson ou cherchant des ingrédients manquants et mdashall tout en essayant de garder leur sang-froid devant les juges.

Les cinq candidats à l'écran ont été jugés les meilleurs parmi les 100 participants qui ont rejoint le East Meets West Culinary Competition Philippines 2020. Chaque finaliste a dû démontrer sa créativité culinaire en utilisant le porc et le bœuf irlandais dans la cuisine fusion philippine. L'inclinaison a été lancée par l'Irish Food Board, Bord Bia, en août dans le cadre du programme promotionnel européen du porc et du bœuf.

Les cinq premiers gagnants Francis Dave Selorio, Nathaniel Deocaris, Karl Watson, Marichu Jung et Donie Bigcas avec les chefs juges Mark Hagan et Philip Golding

Les cinq gagnants et mdasha, un mélange de chefs professionnels, d'étudiants en cuisine et de cuisiniers à domicile, profiteront d'une visite culinaire passionnante en Irlande, prévue pour 2021. Ce voyage leur donnera une chance unique de visiter les producteurs de produits alimentaires irlandais et les meilleurs restaurants là-bas. Ils devraient également assister à un cours de cuisine avec le légendaire chef irlandais Billy King.

La cuisson

La compétition était pour le moins éprouvante pour les nerfs, le grand gagnant et premier finaliste a ensuite admis à l'ANCX dans une interview. Imaginez un jury de renommée mondiale évaluant les plats&mdashChef Billy King, Chef Exécutif Propriétaire du Restaurant Le Chef du Manor Hotel Baguio Chef Mark Hagan, Chef Exécutif du Grand Hyatt Manila-Bonifacio Global City et Chef Philip John Golding, Président fondateur de Disciples de Escoffier International Asie.

« J'étais vraiment nerveux parce que c'était mon premier concours culinaire », a déclaré Donie Bigcas, qui est devenu le grand gagnant de ladite inclinaison. Le joueur de 21 ans a déclaré avoir pratiqué son "plan d'action" et pensé à différents scénarios qui pourraient se produire dans la cuisine pendant la compétition. Mais un scénario auquel il ne s'attendait pas s'est produit et il manquait de bons ingrédients pour son plat. Heureusement, il a pu se les procurer dans la cuisine du Grand Hyatt Manila&rsquos. &ldquoJe suis resté calme et posé, et j'ai essayé de cacher ma nervosité, en espérant que [les juges] ne le verraient pas.&rdquo

Francis Dave Selorio, 25 ans, n'est pas vraiment un débutant dans le domaine culinaire, il travaille comme chef exécutif à Iloilo City. Mais même avec son expérience culinaire professionnelle, il a trouvé la compétition terrifiante. &ldquoPersonne n'est vraiment trop préparé pour une compétition aussi importante. Je devais gérer mon anxiété », a-t-il déclaré à l'ANCX. &ldquoJe sais que cela semble fou, mais quelques instants avant de commencer à cuisiner, je suis allé aux toilettes et j'ai joué Libre de toute attache en boucle en dansant comme un ivrogne devant le miroir. Je suppose que cela a secoué la plupart des nerfs !» Francis a remporté le premier finaliste.

Donie Bigcas et son plat gagnant qu'il appelle 'Bisperas ng Pista'

Les plats gagnants

L'entrée primée de Donie&rsquos est tirée de ses souvenirs de fiesta dans sa province de Capiz. Bisperas ng Pista, comme il l'appelle, est son interprétation d'un plat presque oublié. Il s'inspire de l'hamonado qui est généralement servi lors d'événements spéciaux. &ldquoL'atchara à l'ananas me rappelle les banderitas colorées pendant le festival. Alors que la purée de patate douce est une tentative de promouvoir la culture qui est un aliment de base dans notre région », a-t-il partagé.

L'étudiant du Centre des arts culinaires a déclaré qu'il avait créé le plat parce qu'il souhaitait &ldquopromouvoir l'importance des recettes ancestrales avec l'utilisation d'ingrédients durables et de haute qualité.&rdquo

Francis, un marin de profession, mais qui "a trouvé sa place dans la cuisine", a préparé du ventre de porc farci au Laing avec de l'Adlai dans une sauce ramboutan, ce qui, selon lui, est un hommage à son enfance. &ldquoQuand j'étais enfant, nous élevions un ou deux cochons dans notre jardin. Chaque jour, mon grand-père les nourrissait avec laon (feuilles de taro et ragoût de coque de riz). J'ai réalisé que le porc se mariera peut-être bien avec les feuilles de taro et les céréales », a-t-il partagé.

Pour le plat, Francis a farci le Poitrine de Porc Européen avec Laing (feuilles de taro au lait de coco) et servi avec de l'adlai (substitut de riz sans gluten). Il a utilisé du ramboutan, en saison maintenant, comme base de sa sauce, puis l'a garni de pansit-pansitan, une herbe indigène.

L'Ilonggo embarrassé a admis qu'il n'avait pas eu beaucoup de temps pour se préparer à la compétition. Mais il a pu faire de la recherche et du développement à la cuisine de l'économat. De plus, quelque chose de malheureux s'est produit quelques jours avant la bataille et son père est décédé. &ldquoPsychologiquement, c'était dur mais je me suis poussé à poursuivre la compétition. C'était la dernière conversation que j'ai eue avec papa, qu'il voulait venir avec moi en Irlande », a-t-il partagé avec l'ANCX. &ldquoCette victoire est pour lui et ma famille, pour les vivants et les défunts.&rdquo

Comme un probinsyano, Donie a admis qu'il avait eu du mal à s'adapter à Manille parce qu'il n'avait pas assez d'expérience en cuisine. Il est donc « vraiment béni » d'avoir eu la chance d'être encadré par des chefs renommés et de les voir cuisiner en direct.

Le ventre de porc farci de Laing de Francis Dave Selorio avec Adlai à la sauce ramboutan a remporté le 1er finaliste de la cuisson.

De ces chefs, Donnie a appris &ldquotechniques et astuces pour préparer des plats de classe mondiale même si vous n'avez pas une grande cuisine.&rdquo Pendant ce temps, Francis a déclaré qu'être encadré par le chef Philip et le chef Mark était tout ce qu'il pouvait souhaiter. Le chef Philip leur a appris la valeur de la compréhension des ingrédients et des techniques appropriées. Le chef Mark leur a appris à raconter leurs histoires à travers la nourriture.

« J'ai appris que notre cuisine doit faire ressentir quelque chose aux mangeurs, ou leur faire revivre une expérience, car le but ultime de la cuisine est de ravir le palais », a déclaré Francis.

Les nouvelles stars culinaires ont toutes deux déclaré qu'elles envisageaient une carrière significative en tant que chefs. Donie a déclaré que son rêve d'enfant était de devenir connu internationalement et d'aider à mettre la cuisine philippine sur la carte. Francis, d'autre part, a déclaré que la cuisine lui avait donné une seconde vie. Cela l'a soulagé du traumatisme d'être pris en otage à bord d'un navire. &ldquo[Cuisine] m'a donné de l'espoir. Je veux acquérir plus d'expériences. Je rêve de créer un restaurant philippin de classe mondiale à l'avenir », a-t-il partagé.


Communiqués de presse

CHICAGO (15 juillet 2020)&mdash Aujourd'hui, Hyatt Hotels Corporation (NYSE : H) a annoncé l'introduction de la marque de spa et de bien-être Miraval de renommée internationale à Lenox, dans le Massachusetts, avec l'ouverture de Miraval Berkshires. Cette ouverture marque la troisième propriété de la marque Miraval, rejoignant son emplacement d'origine à Tucson, en Arizona et célébrant son 25 e anniversaire cette année et la deuxième succursale à Austin, au Texas, qui a ouvert ses portes en février 2019. Sur la même propriété que Miraval Berkshires, Hyatt présente simultanément le Wyndhurst Manor & Club, un hôtel de destination, axé sur la riche culture et l'histoire des Berkshires. Les deux centres de villégiature se trouvent au sommet de 380 acres protégés et offrent une gamme variée de programmes toute l'année qui encouragent les clients à célébrer les saisons changeantes de la Nouvelle-Angleterre.

&ldquoNous sommes ravis de l'expansion de la marque Miraval sur la côte est avec Miraval Berkshires et d'accueillir le Wyndhurst Manor & Club dans la famille Destinations Hotels,&rdquo a déclaré Susan Santiago, Head of Lifestyle & Miraval Operations. &ldquoWyndhurst Manor offre un retour en arrière dans l'âge d'or et offre une expérience authentique aux familles multigénérationnelles, aux golfeurs et à ceux qui souhaitent simplement s'évader. La programmation du Miraval Berkshires encourage les clients à créer une &ldquoLife in Balance&rdquo en se concentrant sur l'esprit, le corps et l'esprit. Nous sommes impatients d'accueillir les clients dans leur voyage transformateur à travers des expériences de spa, d'équitation, de remise en forme et de nutrition.&rdquo

MIRAVAL BERKSHIRES

L'expérience Miraval Berkshires fait écho à des éléments des expériences Miraval en Arizona et à Austin, à savoir des chambres et des suites magnifiquement aménagées qui encouragent le sommeil et la détente, un ranch pour la programmation équine signature de la marque Miraval, un spa Life in Balance avec des traitements nouveaux et appréciés et un parcours challenge conçu pour sortir les clients de leur zone de confort. Miraval Berkshires propose également de nouveaux éléments qui célèbrent les saisons changeantes de la Nouvelle-Angleterre ainsi que la culture et l'histoire des Berkshires. Par exemple, un parcours de golf historique complet avec une collection de programmes de golf explore le côté conscient du golf, et un vaste système de sentiers intérieurs permet aux clients de voyager confortablement entre les activités et les programmes, même pendant les hivers les plus froids de la Nouvelle-Angleterre.

MIRAVAL BERKSHIRES - HÉBERGEMENT

Miraval Berkshires&rsquo 100 chambres et suites, conçues par Clodagh primé qui a également conçu les spas de Miraval Arizona et Miraval Austin, sont des havres de détente inspirés par le glamour des maisons de campagne et le confort idyllique de la Nouvelle-Angleterre. Présentant une palette de couleurs chaudes de canneberge, d'ambre, de bleu marine et de bleu grisâtre, et des matériaux tels que des plaids pour chemises, des laines tissées, des cotons à matelas et des plaids confortables, les chambres du Miraval Berkshires évoquent des souvenirs d'être assis au coin du feu dans un pull en tricot chaud ou de respirer le pin -air parfumé lors d'une randonnée d'automne rapide. Chaque chambre dispose d'un bol chantant tibétain, d'un coussin de méditation et de canaux de méditation guidée.

MIRAVAL BERKSHIRES - LA VIE EN ÉQUILIBRE SPA

Miraval Berkshires & rsquo Life in Balance Spa est le plus grand spa du portefeuille Miraval, comprenant 29 000 pieds carrés et 28 salles de soins, construit avec à l'esprit les traitements de signature les plus appréciés de la marque Miraval. Par exemple, il y a une salle de soins de piscine spa intérieure dédiée pour le traitement de l'eau signature Miraval, Vasudhara, et une nouvelle salle de soins pour Naga Thai, le massage exclusif de la marque Miraval développé à partir de principes de guérison thaïlandais éprouvés, contient des poutres de soutien spéciales pour le thérapeutes & rsquo soies de yoga. Le spa dispose également d'une piscine lounge intérieure/extérieure, de salles de relaxation pour hommes et femmes, d'un salon, d'un sauna, d'un hammam et d'une boutique de vente au détail de spa.

En plus de ces soins classiques Miraval, la carte du spa Miraval Berkshires&rsquo propose une nouvelle carte de soins tels que le rituel de renouvellement du corps au miel de Manuka et le soin du visage Abundant Harvest, développés en collaboration avec la marque de beauté naturelle pionnière Naturopathica. Le menu du spa propose également des soins d'inspiration locale enracinés dans le sens du lieu de Berkshire grâce à l'utilisation de plantes indigènes. Les soins du visage tels que la rose Tulsi et la récolte abondante proposent des recettes avec des plantes régionales biologiques qui sont souvent cultivées sur place, permettant aux clients de se ressourcer grâce aux récoltes des Berkshires.

Le design Clodagh&rsquos pour le spa a été conçu pour exciter les cinq sens et encourager la pleine conscience et l'introspection. L'expérience des invités commence par un « Path to Wellness », une promenade méditative à travers un portail semblable à une serre conçu pour encourager la pleine conscience et faire passer les invités à un état d'être plus serein.

MIRAVAL BERKSHIRES &ndash PROGRAMMATION SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

Inspirée par les saisons changeantes des Berkshires, la programmation du Miraval Berkshires est conçue pour stimuler la transformation des invités par la réflexion, en défiant une limite ou en apprenant quelque chose de nouveau. La collection de programmes mélange de nombreuses expériences familières aux clients de Miraval avec de nouveaux programmes qui permettent aux clients de découvrir de nouveaux intérêts ou d'apprendre quelque chose de nouveau sur eux-mêmes.

Guests at Miraval Berkshires are able to take advantage of the stunning hiking and biking terrains near the property to reconnect with themselves, their loved ones and their natural surroundings. Guests can explore acres of protected forests with trails of varying levels of difficulty, such as the Monk&rsquos Pond Trail, where guests can stroll mindfully over ridges teeming with wildlife, or the Pleasant Valley Hike, a more challenging vertical hike where guests are rewarded with breathtaking mountain views at the summit.

To complement the Miraval brand&rsquos existing meditation programming, a new class called &ldquoMeditation and Your Union&rdquo deepens the practice for couples. This powerful session helps couples find a shared sense of peace and connection through a unique mantra created around a significant date in their relationship. They can take the mantra home with them to keep the practice going in their daily lives.

The golf course at Miraval Berkshires provides unique opportunities for guests to have meaningful and transformative experiences. The Miraval approach to golf is not be about perfecting swings or improving scores rather, it is be about overcoming one&rsquos own expectations and fears to find greater success on the course. Just as Miraval Arizona&rsquos signature &ldquoIt&rsquos Not About the Horse&rdquo class teaches guests that the way a horse reacts is based entirely on how we approach the horse, Miraval Berkshires&rsquo golf curriculum teaches guests that approaching the ball with mindfulness and an openness to learn makes all the difference.

In addition to these new programs, Miraval Berkshires features the Meadowview Challenge Course, where guests can participate in activities incorporating unique elements of problem solving, communication, release of fear-based belief systems and self-exploration. Guests can experience courses such as the Falcon Course, which challenges guests with high-level climbing elements, or the Barred Owl Course, a slower, more cerebral experience that progresses in difficulty through four stages. Lastly, a Body Mindfulness Center features cutting-edge Technogym equipment and a fitness studio for activities including Cardio Drumming, Boga Fit Bootcamp and spinning classes.

MIRAVAL BERKSHIRES &ndash MEADOWVIEW STABLES

Developed at Miraval Arizona 25 years ago, the brand&rsquos famed equine programming is also be central to the Miraval Berkshires experience. The new ranch offers an expertly developed curriculum of year-round programming that expands upon Miraval Arizona&rsquos original programming with new workshops. A new class called &ldquoCommon Ground&rdquo encourages guests to communicate with their horses without touching or speaking, allowing guests to learn communication skills, build gratitude and develop new paths to healthy relationships.

MIRAVAL BERKSHIRES &ndash CULINARY OFFERINGS

Like its sister properties, Miraval Berkshires features a Life in Balance Culinary Kitchen where guests can participate in healthy cooking classes, using Williams Sonoma products. Miraval Berkshires&rsquo smoothie bar, The Roost, serves up fresh smoothies and grab-and-go items throughout the day, and Harvest Moon Restaurant serves three nutritious meals per day. At the Pool Café, guests can enjoy a poolside snack, fresh-squeezed beverage or craft cocktail, all while taking in the breathtaking mountain scenery. Guests can also experience a showstopping five-course meal with wine pairings at the Chef&rsquos Table, which features changing menus daily based on the freshest produce and ingredients available.

Miraval Berkshires also features interactive culinary experiences that promote wholesome and healthy eating habits. Classes such as &ldquoSweet & Savory Gluten-Free Snacks,&rdquo &ldquoConquer the Blade&rdquo and &ldquoPlant-Based BBQ&rdquo help guests learn to make nutritious meals at home, while hands-on culinary experiences such as &ldquoHoney Tasting&rdquo and &ldquoHighlights of the Season&rdquo provides in-depth looks at specialty ingredients and help guests build appreciation and gratitude for the wonders of local ingredients and farmers. Lectures and workshops such as &ldquoEating with Intention&rdquo and &ldquoMindful Menu Planning&rdquo also help guests learn accessible and helpful tips for boosting health and expanding consciousness through healthy dining habits. Guests interested in sustainable living can also visit Miraval Berkshires&rsquo onsite farm, where they learn about chicken and bee keeping from the Miraval brand&rsquos experts. Through these farm experiences, guests gain a deeper understanding of the animal lifecycles and learn about the emotional process of attaining eggs and honey for consumption.

MIRAVAL BERKSHIRES &ndash RETAIL

Moonlight Pass, Miraval Berkshires&rsquo retail outlet, brings the Berkshires&rsquo rich cultural and artistic heritage to guests by offering a hand-curated selection of art, jewelry, clothing and skincare products sourced from local artisans and craftspeople.

MIRAVAL TRANSPORTATION

To transport guests in style, Miraval Berkshires is collaborating with top luxury automaker Lexus to provide a fleet of vehicles exclusively for resort guests. The service will be available to guests seeking transport to and from the airport and the town centers of Lenox and Lee. The featured model is the LX 570 and offers comfort and practicality without sacrificing style. Lexus&rsquo passion for brave design, imaginative technology, and exhilarating performance enables the Miraval brand to create amazing experiences for its guests.

WYNDHURST MANOR & CLUB

The experience offered alongside Miraval Berkshires, Wyndhurst Manor & Club, is grounded in the culture and history of the Berkshires. At its center is a grand Gilded Age mansion that embodies the Berkshires&rsquo nickname, &ldquoInland Newport.&rdquo Inside the mansion are 11 elegant guestrooms inspired by the palatial estates of Berkshires&rsquo heyday in the early 20 th century, the Wyndhurst Dining Room, a bar with views of the rolling lawn, music room with a grand fireplace, glass-walled sunroom with white-washed brick walls, and private board room with a vaulted ceiling and inglenook fireplace. An additional 35 guestrooms, located at cottages and suites near Sloane&rsquos Tavern, the Pro Shop and the outdoor swimming pool, round out Wyndhurst Manor&rsquos accommodations. Access to Wyndhurst Manor and Miraval Berkshires&rsquo shared golf course and a vast list of new programming offers year-round entertainment for guests.

Guests can also purchase day packages to Miraval Berkshires and receive the full Miraval wellbeing experience.

WYNDHURST MANOR & CLUB &ndash HISTORY

In 1853, Reverend Henry Ward Beecher purchased Blossom Hill, where Wyndhurst Manor now stands, proclaiming, &ldquoFrom here I can see the very hills of Heaven.&rdquo John Sloane, who purchased the property and erected a Tudor Mansion in 1893, then commissioned architect Frederick Law Olmsted, who famously designed New York City&rsquos Central Park, to landscape the grounds. In the 20 th century, new owner Edward Cranwell operated the property as the Jesuit-run Cranwell Preparatory School before eventually transforming it into Cranwell Resort.

To honor the rich history of the property and the Berkshire region, each guestroom in the mansion of Wyndhurst Manor & Club is named after a famous New England artist, author or poet, such as Emily Dickinson or Robert Frost.

WYNDHURST MANOR & CLUB &ndash GOLF

Built in 1926, the rolling hills and tree-lined fairways of Wyndhurst Manor's historic 18-hole golf course combines spectacular views with challenging golf. Named one of the &ldquoBest Places to Play&rdquo by Golf Digest, the luxurious golf experience at Wyndhurst Manor has been fully renovated and offers amenities including a 10-acre driving range, practice putting green, state-of-the-art club rentals from Callaway Golf and a Pro Shop with a broad selection of quality golf apparel and equipment. Private and group lessons are also available for Wyndhurst Manor guests.

WYNDHURST MANOR & CLUB &ndash CULTURE

Culture abounds in the Berkshires with several renowned cultural institutions located just minutes from Wyndhurst Manor. Art lovers can explore modern and classic art at institutions such as Mass MoCA and the Norman Rockwell Museum. In even closer proximity, guests can experience world-class performances at the Tanglewood Music Center and Jacob&rsquos Pillow, both of which invite the world&rsquos best talents to perform in Lenox every summer.

To help guests better experience the region&rsquos artistic community, Wyndhurst Manor also provides tickets to shows, a shuttle to the art-rich towns of Lenox and Lee and picnic lunches for guests exploring the towns.

Wyndhurst Manor additionally provides an idyllic backdrop for cultural gatherings and academic meetings, perfectly suited for the esteemed universities located in the Berkshires. The property boasts 8,000 square feet of meeting and banquet spaces that accommodate groups of up to 185.

WYNDHURST MANOR & CLUB &ndash WEDDINGS

Situated among the Berkshires&rsquo rolling hills, Wyndhurst Manor is the ideal wedding venue for those seeking timeless elegance and modern luxury. Originally founded as a country estate for New York&rsquos elite, the iconic Gilded Age hilltop mansion is home to six venue spaces, captivating indoor and outdoor ceremony sites, a winsome outdoor terrace, and a sprawling Great Lawn. With stunning indoor spaces for exclusive and intimate events year-round including receptions, rehearsal dinners, bridal showers and morning-after brunches, a wedding at Wyndhurst Manor is sure to be a joyous and unforgettable experience for the couple and their guests. Wyndhurst Manor&rsquos proximity to Miraval Berkshires also allows brides, grooms and bridal parties to experience relaxation and pampering ahead of their special day.

WYNDHURST MANOR & CLUB &ndash CULINARY

Wyndhurst Manor&rsquos new restaurant, 1894 Fireside Bistro and Bar, offers classic American cuisine in a historic environment and features new culinary programming such as whiskey tastings. Designed by award-winning Clodagh Design, the dining space utilizes numerous mirrors to bring in views of the trees outside and combines an abundant use of silver, sage and burnished bronze throughout the room. For a more casual dining option, Sloane&rsquos Tavern remains a beloved Lenox gathering place year-round.

Wyndhurst Manor & Club joins Hyatt&rsquos Destination Hotels brand, a diverse collection of luxury and upscale independent hotels, resorts and residences that are individual at heart, yet connected by a commitment to share and discover the true spirit of each location.

Guided by its purpose of care, Hyatt&rsquos multi-layered Global Care & Cleanliness Commitment further enhances its operational guidance and resources around colleague and guest safety and peace of mind. More information on Hyatt&rsquos commitment can be found here: hyatt.com/care-and-cleanliness

For more information, please visit: MiravalResorts.com

The term &ldquoHyatt&rdquo is used in this release for convenience to refer to Hyatt Hotels Corporation and/or one or more of its affiliates.

About Destination Hotels

The Destination Hotels brand is a diverse collection of independent hotels, resorts and residences that are individual at heart yet connected by a commitment to embody the true spirit of each location. Ranging from upscale to luxury, each property is purposefully crafted to be a place of immersive discoveries and warm and welcoming service. As honored hosts, Destination Hotels connects guests to both people and place&mdashoffering a sense of belonging. For more information, visit destinationhotels.com. Follow Destination Hotels on Instagram: @destinationhotels, Twitter: @Destination, and Facebook: Destination Hotels.

About Miraval

The Miraval brand is a global leader in wellness resorts and spas. Opened in 1995, Miraval Arizona in Tucson, AZ, pioneered the destination wellness spa resort category with its comprehensive program of activities, experiences and personal treatments. Miraval Life in Balance spas opened in April 2016 at Monarch Beach Resort in Dana Point, CA, and in November 2017 at Park Hyatt St. Kitts Christophe Harbour. In February 2019, Miraval Austin opened as the brand&rsquos first wellness resort outside its flagship in Tucson. Miraval Berkshires, located in Lenox, MA, opened as the brand&rsquos first East Coast destination in July 2020.


Grand Hyatt Tokyo spring menus: Sakura sweets, Marie Antoinette-themed afternoon tea and seasonal takeout items

Grand Hyatt Tokyo has announced its new spring menu offerings, including colorful Takashi Murakami Flower Takeout Boxes featuring sweet and savory items inspired by the renowned artist’s signature Flower motif-perfect for spring picnics. Ceux-ci inclus:

• A plethora of sakura sweets from Fiorentina Pastry Boutique to get guests in the mood for hanami season

• New spring takeout items, including a soft-shell crab burger with sakura buns, and seasonal pizza and pasta from Fiorentina Italian café

• A meat-centric “Pic-Niku” Spring Picnic on the Terrace at The Oak Door and a Parisian-inspired Spring Semi-Buffet Dinner at The French Kitchen.

• A Marie Antoinette-themed afternoon tea featuring her original watch and letter, special cakes made with the essence of apples and roses from the Palace of Versailles and a new “Royal Series” of teas from NINA’S MARIE ANTOINETTE.

The collaboration between Grand Hyatt Tokyo and Murakami continues with new menus prepared specially for spring.

Take some “flowers” to go with three new colorful takeout boxes, featuring sweet and savory items inspired by Murakami’s Flower motif as part of the Roppongi Hills Takashi Murakami Project. Savor edible art with a colorful Flower cake made of 12 different colored petals with six different flavors, sweets such as Flower anpan (sweet bean paste-filled bread),aFlower mousse, as well as a selection of savory items. For a limited time, the afternoon tea takeout box will also include two mini bottles of non-alcoholic sparkling rosé with plastic flutes that are ideal for picnics.

All boxes will be wrapped in an exclusive Flower furoshiki wrapping cloth that was specially created for this collaboration.There is also the option to purchase just the Flower anpan at Fiorentina Pastry Boutique, where two new flavors (sakura and matcha) are being offered for spring.

The award-winning pastry chefs at Fiorentina Pastry Boutique are offering delightful sakura desserts, such as sakura roll cake, éclair, blanc mange and sakura bread filled with sweet bean paste, all of which are perfect to enjoy at home or at hanami (cherry blossom viewing). The delicate éclair is made with a harmony of custard cream, almond nougat, matcha-flavored dough and sakura-flavored cream, while the blanc mange – along-standing favorite – is made with sakura-flavored jelly layered on top of sakura-flavored panna cotta and topped with whipped cream and salted sakura petals.

Seasonal menu items from Grand Hyatt Tokyo are now available for takeout, including the soft-shell crab burger with sakura-colored buns from The Oak Door, and homemade orecchiette (ear-shaped pasta), lamb salsiccia and spring vegetable pasta, as well as a crispy pizza made with sakura shrimp, bamboo shoots, snap peas and goat cheese from Fiorentina.

As the the weather warms up, diners are invited to the open-air terrace of The Oak Door steakhouse for a picnic-inspired spring menu highlighting niku (meat),such as bone-in strip loin steak, steamed pork buns and juicy picnic burgers. Upgrade the meal to the premium plan, and enjoy a fresh seafood platter served on ice, including sustainable tiger prawns, Taraba crab, tuna and clams.

To celebrate the arrival of spring, The French Kitchen will offer “Printemps à Paris,” a seasonal semi-buffet dinner highlighting classic French bistro cuisine. Enjoy a selection of tender meat and fresh seafood dishes, such as beef Chateaubriand, beef bourguignon, niçoise salad, seafood gratin and truffled French fries, to your heart’s content. Diners may also order an unlimited amount of fresh sustainable seafood that will be presented on ice and served at the table, including Atlantic lobster, marinated scallops and tiger shrimp. End on a sweet note with a Parisienne dessert buffet that changes weekly, featuring classics such as crème brûlée, mille-feuille and Paris-Brest.


Ultimate Spring Dining Promotions at Grand Hyatt Macau

Grand Hyatt Macau is crafting a series of cool and interesting promotions for the fully blossomed spring! Gather your friends and family and feel the joy of this happy season at Grand Hyatt Macau with a delightful exclusive afternoon tea or Beijing Kitchen’s Seasonal Spring Menu. There’s a lot to dine on and celebrate the arrival of warmer days!

Ultimate Spring Tea at Grand Club

Marvel at the absorbing views on the 37th floor of Grand Club and satisfy your sweet tooth with their Ultimate Spring Tea this season. Highlights include signature luxury dim sum crafted with high-quality ingredients and recipes served in individual servings. There’s also a unique dessert trolley filled with tea-themed desserts for weekend delights over talks and laughs with friends and family. Sweets are crafted by Chef Jerry, infused with different premium tea leaves, ranging from jasmine tea to rose tea, mint tea to matcha.

Lorsque: Saturdays and Sundays, 2:30pm–4:30pm, March 1–April 30, 2021

Où: Grand Club, 37/F, Grand Hyatt Macau, City of Dreams, Estrada do Istmo, Cotai

How much: MOP $368 inclusive of Nespresso coffee or TWG tea (for two persons)

MOP $488 with two glasses of VCP, Nespresso coffee or TWG tea (for two persons)

For more information, call +853 8868 1234 or check here

Marinated shrimp, scallop with Chinese toona

Seasonal Spring Menu at Beijing Kitchen

Welcome spring in grand style with Beijing Kitchen’s glamorous and tasty seasonal spring menu! Featuring original dishes such as marinated scallops with prawns and Chinese toona, stewed bamboo shoot with chili or wok-fried sea whelk, fungus, bamboo shoot, and green beans, this menu is bursting with refreshing flavors perfect for the springtime.

Lorsque: March 11–April 30, 2021

Où: Beijing Kitchen, Grand Hyatt Macau, City of Dreams, Estrada do Istmo, Cotai


This Giant Wagyu Steak Burger Costs $900

Japan is getting a new emperor on May 1 and the chefs at the Grand Hyatt Tokyo are celebrating in the best and biggest way they know how: with this crazy massive and crazy expensive burger.

Topped with wagyu steak, foie gras, and truffles, the Golden Giant Burger measures 10 inches wide and weighs more than 6 pounds. Oh, yeah𠅍id I mention that there is literal gold on the bun?

Though the whole thing costs 100,000 yen ($900 USD), it’s intended to be shared among six people. If you abide by the serving size, that comes out to $150 per person. Which, if you’re unfamiliar with current hamburger prices, is a bit more than they usually run.

WATCH: Taco Bell&aposs Japanese-Inspired Burrito Looks Incredible

You may be wondering why this occasion warrants the creation of this monster. Well, this new emperor is a pretty big deal for Japan:

When Emperor Akihito steps down, he’ll be succeeded by his son, Crown Prince Naruhito. This change will end the Heisei era and begin a new period in Japanese history called Reiwa.

So, yeah—this is the end of an era, folks. That calls for a pretty big burger if you ask me.

The burger comes with a salad, French fries, and a magnum-size bottle of wine.

If you happen to be in Tokyo between now and June 30, you might want to check this thing out—just make sure to bring a friend (or six).


Voir la vidéo: Dans les coulisses des cuisines des grands chefs


Commentaires:

  1. Jimiyu

    J'espère qu'en raison de la qualité, j'attraperai le sens!

  2. Cuthbert

    Eh bien, vous n'avez pas à dire cela.

  3. Yannis

    Est absolument d'accord avec vous. Dans ce quelque chose, c'est une bonne idée, je maintiens.

  4. Ferehar

    Merveilleusement, revue très amusante



Écrire un message