gn.acetonemagazine.org
Nouvelles recettes

José Andrés conseillera la série télévisée Hannibal

José Andrés conseillera la série télévisée Hannibal



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Oui, les chefs s'emparent aussi d'Hollywood

En plus de créer un Programme d'espagnol pour le Centre Culinaire International, José Andrés a apparemment mangé beaucoup de plats de poumon, recherchant pour le développement d'une émission télévisée Hannibal Lecter sur NBC.

Le Washington Post rapporte que Bryan Fuller, l'homme derrière Pousser des marguerites, travaille sur une émission sur le psychiatre cannibale, et Fuller a demandé à Andrés d'être l'esprit derrière la nourriture.

Alors, quel est le travail d'Andrés ? Pour étoffer le « sophistiqué culinaire » derrière Lecter. Fuller prévoit de montrer le personnage en train de cuisiner, au lieu de tuer, et a déclaré à l'acteur Mads Mikkelsen : "Ne lisez aucun livre de tueurs en série. Regardez les livres de cuisine."

Quelques influences d'Andrés dans les scènes à venir : Un plat de longe aux pommes rôties et à la sauce Cumberland, une façon "intéressante" de préparer des champignons dans une scène de fête, et une référence au chef français Auguste Escoffier. Mais bien sûr, comme le nez à la queue est à la mode maintenant, Andrés assure au Post que "chaque partie du corps" sera utilisée dans le spectacle.

"C'est au-delà du cannibalisme", a déclaré Andrés. "Il s'agit de personnes qui ont des côtés sombres et des histoires sombres."

Quant à perdre des clients à cause de ce projet macabre ? « C'est la télévision ! » dit-il. "Je vais perdre des clients en faisant ça ? Je ne pense pas." On ne sait pas quand s'attendre à ce que la série soit diffusée, mais compte tenu du travail passé de Fuller et de la délicieuse cuisine d'Andrés, cela doit être moralement déroutant.


Rencontrez le consultant en alimentation derrière ‘Hannibal’

Il faut un estomac solide pour engager un « consultant en alimentation » pour une émission télévisée sur le cannibalisme.

Mais l'une des parties les plus délicieuses de la prochaine version télévisée de "Annibal" – la série basée sur le refroidisseur sur grand écran d'Anthony Hopkins de 1991 "Silence of the Lambs" – est qu'elle fait de la cuisine un personnage majeur du drame.

"Hannibal" devrait faire ses débuts jeudi soir (22h, Ch. 4).

Mais lorsque des copies de révision de la nouvelle série sont arrivées la semaine dernière, il a été découvert que le célèbre chef espagnol José Andrés – propriétaire du célèbre The Bazaar à LA et Minibar à Washington, DC – figurait au générique en tant que « consultant en alimentation ».

La série se déroule autour d'un profileur criminel très nerveux nommé Will Graham (joué par Hugh Dancy) qui est embauché pour aider le FBI (Laurence Fishburne joue l'agent) pour aider à retrouver un tueur astucieux.

Pour obtenir de l'aide, Graham consulte un expert psy, Hannibal Lecter (Mads Mikkelsen). Bien sûr, personne dans la série ne se rend compte que Lecter est en fait le tueur.

Le maître manipulateur Lecter charme les flics avec quoi d'autre ? — une cuisine élégante et des vins fins.

Le hic : ce sont des parties de ses victimes.

C'est là qu'Andrés entre en jeu.

Le chef espagnol dit que sa cuisine indigène comprend certaines parties du corps auxquelles les Américains ne sont peut-être pas habitués – comme les poumons ou les reins – ainsi que le rôti de longe et de côtes plus reconnaissable.

NBC prévoit d'ailleurs de publier les recettes d'Andrés de l'émission en ligne après chaque épisode – en utilisant des coupes de viande plus facilement disponibles dans votre supermarché local.


Jack et Will reçoivent un appel concernant un autre meurtre possible de l'éventreur de Chesapeake. Un homme est mort dans la salle de bain de son hôtel. Will ferme les yeux et entre dans l'esprit du tueur. Depuis l'entrée, Will imagine la victime trébucher, encore étourdie par l'échec de l'anesthésie, essayant d'ouvrir ses sutures. Lorsque la victime remarque Will, il réagit violemment en légitime défense et Will le jette de force dans la baignoire.

De retour dans le présent, Will dit à Jack que ce n'était pas brutal, mais maladroit - le chirurgien qu'ils recherchent a essayé de garder sa victime en vie. Jack et Brian Zeller remarquent toutes les similitudes entre cette affaire et les meurtres associés à l'éventreur de Chesapeake, mais Will sait mieux. Le dernier meurtre de l'Éventreur consistait en une langue sanglante logée dans les pages d'une Bible de banc d'église. Jack veut désespérément trouver et arrêter l'Eventreur avant que d'autres personnes ne meurent, mais Will prêche la patience.

Dans un musée d'art chic, une représentation d'opéra fait pleurer le Dr Hannibal Lecter. Après le spectacle, alors qu'Hannibal converse avec un vieil ami, Franklyn Froidevaux l'interrompt, impatient de présenter son compagnon Tobias Budge au Dr Lecter. Franklyn est l'un des

Les patients d'Hannibal et est à la limite de l'obsession du génie de son médecin.

Lors de leur prochaine séance de thérapie, Franklyn admet que sa rencontre fortuite avec Hannibal à l'opéra n'était pas tout à fait une coïncidence. Franklyn pense que le Dr Lecter et lui pourraient être de bons amis en dehors de son bureau et se plaint de la façon dont il doit payer pour passer du temps avec lui. Hannibal revendique son rôle de thérapeute de Franklyn et rien d'autre.

Faisant sortir l'homme de son bureau, Hannibal se prépare pour son prochain rendez-vous avec Will Graham. Will tente de se remettre du traumatisme entourant son rôle dans l'orphelinat d'Abigail Hobbs. Hannibal sympathise avec Will et va même jusqu'à suggérer qu'ils sont les deux parents de la fille d'une certaine manière. Le Dr Lecter dit à Will qu'il a entendu parler du dernier meurtre "présumé" de Chesapeake Ripper, mais Will insiste sur le fait que ce n'est pas le même gars. Lecter se demande si l'un des meurtres a été "le même gars". Le lien entre chaque crime est l'extraction et le prélèvement minutieux d'organes. Peut-être que Jack est à la recherche d'un tueur en série solitaire qui n'existe pas. Will accepte de garder la théorie de Lecter à l'esprit pour aller de l'avant. Dix-huit mois auparavant, Andrew Caldwell - un médecin légiste indépendant - prélevait du sang du bras d'Hannibal Lecter et le libérait dans un flacon pour des tests ultérieurs. Andrew demande au médecin s'il est au courant d'autres infections dans son corps

en ce moment et encourage Lecter à dire la vérité, puisqu'il le découvrira de toute façon et mentir ne fait qu'augmenter ses paiements d'assurance. Hannibal demande la carte de visite de l'homme.

Des mois plus tard, dans le présent, Andrew conduit le long d'une route désolée lorsque son réservoir d'essence fuit, et il est obligé de s'arrêter. Soudain, Hannibal Lecter s'arrête à côté de lui et lui propose son aide.  Les jours suivants, le corps coupé de Caldwell apparaît dans un bus scolaire vide, tandis qu'Hannibal classe méticuleusement de la viande rouge bien coupée dans son réfrigérateur.

Plus tard, dans la salle d'autopsie du FBI, Will Graham examine le cadavre ensanglanté d'Andrew Caldwell, le cœur et le foie de la victime ont disparu. Celui qui commet ces crimes est méticuleux dans son travail et son art. Beverly Katz voit ce psychopathe comme un artiste, bien que sa toile soit manifestement non conventionnelle. Will s'inquiète, conscient qu'un artiste ne s'inspire pas seulement de ceux qui l'ont précédé, mais qu'il est capable d'inspirer ceux qui suivent.

Dans l'appartement d'Hannibal, Alana Bloom agit en tant que sous-chef du médecin pendant qu'ils préparent un repas à plusieurs plats. Tandis qu'Alana tranche des légumes, Lecter tente de mettre à jour sa relation avec Will Graham, ainsi que ses connaissances sur l'affaire en cours pour attraper l'éventreur de Chesapeake. Alana est volontairement vague, citant son souhait de garder les choses avec Will entièrement platoniques et séparées de leur travail. Alana souhaite juste que tout le monde laisse Will tranquille,

mais alors qu'Hannibal réfléchit au commentaire, il sait que c'est plus facile à dire qu'à faire. Plus tard, lorsqu'il est seul, Hannibal fait référence à un énorme rolodex dans sa cuisine rempli de cartes de visite de personnes, attaché à de bonnes recettes de viande. Avec chaque carte sélectionnée, Hannibal place une autre tranche de viande dans son réfrigérateur.

Alors qu'Hannibal Lecter presse un organe dans une machine à saucisses, l'équipe d'autopsie du FBI informe Will et Jack de la variété de parties du corps manquantes de chacune de leurs récentes victimes. Qui que soit ce tueur, il fait autre chose avec les organes que des greffes après tout - et qui reçoit une greffe de rate ? Will est convaincu qu'ils ont affaire à deux tueurs - le chirurgien qui a assassiné l'homme dans l'hôtel et la personne que Will suppose être l'éventreur de Chesapeake : celui qui tue les autres pour leurs organes. Will sait que les tueurs sont au courant les uns des autres, soit par contact direct, soit depuis le blog de Freddie Lounds. Leur meilleure chance d'attraper l'Éventreur. c'est si le "chirurgien de l'hôtel" les conduit à lui.

Ailleurs, Hannibal s'engage dans une autre thérapie

séance avec Franklyn Froidevaux. Franklin mentionne comment il a revu Hannibal à l'extérieur de son bureau, cette fois à l'épicerie, mais il a choisi de ne pas l'approcher, suite à la réaction du Dr Lecter à leur dernière rencontre informelle. Franklyn s'inquiète d'être seul dans la vie - il suppose que tout le monde ressent la même chose. Lorsque Franklyn part, Lecter ouvre sa porte pour le prochain patient, mais personne n'est dans la salle d'attente. Hannibal retourne à son bureau et regarde son téléphone, s'attendant à ce qu'il sonne.

Hannibal trouve Will Graham dans sa salle de classe, plongé dans une pile de photographies de scènes de crime illustrant des meurtres récents peut-être commis par l'éventreur de Chesapeake. Lecter propose son aide pour analyser les informations. Le premier motif qu'il remarque est celui de l'intimité - les meurtres sont personnels. Hannibal interroge Will sur l'ancienne stagiaire de Jack, Miriam. Will sait que l'éventreur l'a tuée. Mais où est son corps ? Hannibal se demande si l'Eventreur se moque de Jack en n'affichant pas "l'illustration" de la Miriam assassinée. Will sait qu'il s'agit d'une hypothèse valide, et le Dr Lecter pousse la théorie un peu plus loin en prédisant que Jack entendra directement l'Eventreur, et bientôt.

Beverly Katz approche Jack avec une révélation majeure - les caméras de sécurité de l'hôtel montrent une ambulance privée s'éloignant de la scène juste au moment où les premiers intervenants se présentent. Si le tueur voulait effectuer une intervention chirurgicale dans son véhicule, une ambulance est le meilleur type à avoir, et comme elle se marie si bien avec une urgence, personne n'y réfléchirait à deux fois en la voyant sur les lieux. Jack se précipite dans la salle de classe de Will et demande l'aide de Graham et Lecter pour capturer l'Eventreur.

Après avoir contacté la société d'ambulance privée, l'équipe du FBI retrouve le véhicule disparu

en utilisant le GPS et, avec une équipe SWAT, s'approche du véhicule - qui est garé dans un endroit éloigné. Jack trouve Devon Silvestri en pleine opération, essayant d'extraire le rein de sa dernière victime. Jack ordonne à Devon de mettre ses mains sur sa tête, mais le chirurgien avertit Jack que cela tuera la victime. Crawford appelle Hannibal pour prendre en charge l'opération et arrêter le saignement, ce que le Dr Lecter fait de manière transparente. La victime étant stabilisée, l'équipe SWAT extrait Silvestri du véhicule et le place en état d'arrestation.

Après l'arrestation, Will rend visite à Hannibal et le remercie d'avoir sauvé la vie de la victime dans cette ambulance. Will demande à Hannibal pourquoi il a arrêté de faire de la chirurgie, et Lecter révèle qu'il a perdu la passion après avoir perdu un patient sur la table d'opération d'urgence. Depuis, il s'est engagé dans une thérapie psychologique, où il n'a jamais vu de patient mourir. Will s'excuse, car il a un "rendez-vous avec l'éventreur de Chesapeake". Bien qu'attraper Silvestri ait été un succès, le vrai tueur

toujours là-bas, et Will est devenu tellement obsédé qu'il ne s'arrêtera pas tant qu'il ne l'aura pas attrapé.

Alors qu'Hannibal organise un somptueux dîner avec une pléthore de cours non végétariens, Will Graham retourne dans sa classe et examine méticuleusement les photos de scènes de crime appartenant aux "œuvres d'art" de l'éventreur de Chesapeake.


13 faits délicieux sur Annibal

En 2013, la productrice Martha De Laurentiis, le scénariste Bryan Fuller, ainsi que des acteurs et une équipe talentueux se sont mis à créer une nouvelle version de l'histoire d'Hannibal Lecter. C'était une proposition audacieuse après que le personnage et son monde aient été si clairement définis par la représentation du personnage par Sir Anthony Hopkins et la présence d'Hannibal dans quatre romans et cinq longs métrages, mais Fuller avait une idée que personne d'autre n'avait encore approchée. Il voulait raconter l'histoire du psychiatre cannibale et du profileur empathique qui l'a finalement pris comme l'histoire de deux vies liées par une folie mutuelle. Le public n'aurait pas pu le voir venir, mais ce qu'ils ont obtenu était l'une des émissions d'horreur les plus élégantes, visuellement saisissantes et psychologiquement complexes à avoir jamais été diffusée à la télévision.

Annibal n'a duré que trois saisons, mais en peu de temps à l'antenne, il a amassé de nombreuses critiques élogieuses et une base de fans vorace connue sous le nom de "Fannibals", dont beaucoup espèrent toujours le retour de la série. Avec l'influence et l'impact de la série encore frais dans notre imagination plus de cinq ans après ses débuts, voici 13 faits sur la réalisation de Annibal.

1. BRYAN FULLER A OBTENU LE TRAVAIL EN RAISON D'UN TRAVERSE EN AVION FUTURE.

Bryan Fuller est un fan d'horreur depuis toujours et un fan de longue date des romans Hannibal Lecter de Thomas Harris, mais il n'a pas l'intention d'attraper le Annibal travail. En fait, il n'était même pas nécessairement au courant du poste jusqu'à ce qu'il le trouve, sur un vol pour New York où il se trouvait assis près d'un vieil ami : Katie O'Connell, qui était alors la nouvelle PDG de la Division de télévision américaine de Gaumont Film Company. O'Connell a dit à Fuller qu'elle développait une série Hannibal et lui a demandé s'il pensait qu'il y avait une émission là-bas, non pas pour lui offrir le travail, mais juste pour obtenir ses commentaires. En réponse, Fuller a demandé si Gaumont avait les droits de Will Graham, le protagoniste du roman de Harris Dragon Rouge, parce qu'il était fasciné par une ligne de ce roman qui signifiait une relation beaucoup plus profonde entre Graham et Lecter que le public et les lecteurs n'avaient jamais vraiment vue.

« Parce que j'avais lu les livres, je savais à quel point Will Graham est psychologiquement plus complexe dans la littérature que dans le film. J'ai pensé, Wow, il y a une excellente opportunité de livrer sur cette ligne de Dragon Rouge ce que dit Hannibal Lecter, c'est-à-dire: "Vous m'avez attrapé parce que vous êtes aussi fou que moi." Il y a tout un monde qui explore leur amitié », a déclaré Fuller. « Si nous avons affaire à Hannibal Lecter qui est psychiatre en exercice et cannibale en exercice, alors il est à découvert parmi nous, un loup déguisé en psychiatre, et cela ne serait-il pas une chose si terrifiante pour quelqu'un comme Will Graham, qui est particulièrement vulnérable à sa propre psychologie, d'avoir quelqu'un avec accès aux boutons de son esprit.

Les réflexions de Fuller sur Hannibal et Will Graham ont mis en branle l'idée d'une sorte de Dragon Rouge prequel qui servirait également de mélange de tous les écrits de Harris sur le personnage. Cela a à son tour conduit à une réunion avec Martha De Laurentiis de la Dino De Laurentiis Company, qui à son tour a conduit à une réunion à NBC qui a donné le feu vert à l'émission.

2. LA SÉRIE A COMMENCÉ SA VIE COMME UNE HISTOIRE DE CLARICE STARLING AVEC MGM.

Brooke Palme, NBCUniversal Media

Avant que Bryan Fuller n'entre en scène, et avant même que Gaumont Television ne commence à travailler sur le développement de la série, Martha De Laurentiis envisageait une sorte de nouveau projet Hannibal Lecter, mais n'était pas intéressée à faire un autre film basé sur les travaux de Thomas Harris. Alors que le concept de Fuller s'est finalement accroché à la dynamique entre Lecter et Graham, De Laurentiis a déclaré qu'avant que cela ne se produise, il y avait l'idée de revisiter Le Le silence des agneaux couple de Lecter et de l'agent du FBI Clarice Starling.

"En fait, nous jouions avec l'idée - avec MGM, qui a le personnage de Clarice, de la bibliothèque d'Orion Pictures qui a fait Le silence des agneaux-et nous parlions de faire quelque chose pour Clarice et Hannibal dans la période après Le silence des agneaux, mais nous ne sommes vraiment pas allés très loin », a déclaré De Laurentiis. "En fait, je sentais que peut-être Hannibal serait un personnage très, très mineur, puis disparaîtrait peut-être, et je ne pensais pas que cela convenait au personnage d'Hannibal Lecter."

Ainsi, en travaillant avec Katie O'Connell chez Gaumont, De Laurentiis était connecté avec Fuller, et la collaboration qui nous apporterait Annibal a commencé.

3. FULLER A DÉVELOPPÉ À L'ORIGINE UN PLAN DE SEPT SAISONS.

Bien que Dragon Rouge a été une inspiration majeure pour la direction du spectacle en raison de sa représentation de la dynamique Lecter/Graham, Fuller et l'ensemble de la compagnie Annibal dans les années qui ont précédé cette histoire afin de montrer au public à quoi ressemblait Lecter en tant que « psychiatre en exercice et un cannibale pratiquant », comme l'a dit Fuller. Cela signifiait lire entre les lignes du roman de Harris pour développer la relation qui conduirait finalement les deux personnages sur la voie de Dragon Rouge, et menez Hannibal en tant que personnage dans sa vie, comme l'a documenté Harris, lorsqu'il était un tueur en série capturé puis un fugitif en fuite. En fin de compte, la qualité du mash-up de la série a permis à Fuller de jouer avec bon nombre de ces éléments de la vie de Lecter en dehors de la chronologie de Harris, mais alors que la série prenait forme pour la première fois, Fuller a imaginé un plan de sept saisons qui adapterait finalement Harris trois premiers romans de Lecter, puis les dépasser.

« Eh bien, quand vous entrez dans la saison quatre, vous entrez dans la littérature. Et donc la saison quatre serait Dragon Rouge, la saison cinq serait Le silence des agneaux époque, la saison six serait la Annibal ère, puis la saison sept serait une résolution pour la fin de ce livre", a déclaré Fuller. "Annibal se termine sur un cliffhanger. Hannibal Lecter s'est lié avec Clarice Starling et lui a fait un lavage de cerveau et ils sont maintenant des quasi-amants et des fugitifs, et c'est donc un cliffhanger. Il serait peut-être intéressant de résoudre cela d'une manière ou d'une autre et de ramener Will Graham sur le devant de la scène. Donc, une fois que nous aurons deux saisons supplémentaires, disons, de l'émission de télévision, ce sont les histoires qui ne sont pas romancées, puis nous entrerons dans les extensions des romans après cela et utiliserons en quelque sorte les romans comme épine dorsale pour les arcs de saison qui serait alors en quelque sorte amélioré.

Bien sûr, les plans changent et l'adaptation des Dragon Rouge est finalement arrivé dans la seconde moitié de la troisième saison de la série, mais il est clair que Fuller avait de grandes ambitions pour tracer le cours complet de la carrière criminelle d'Hannibal.

4. UN VRAI CHEF A CONÇU TOUTES CES RECETTES CANNIBALES.

NBCUniversal Media

Hannibal Lecter n'est pas seulement un cannibale, c'est un cannibale gourmand et gourmand, un amoureux des bonnes choses qui ne veut pas seulement manger de la chair humaine, mais la préparer de manière exquise et raffinée. Fuller le savait, et il a aussi immédiatement su qu'il avait besoin de quelqu'un avec une énorme expertise alimentaire pour l'aider à faire la série. Il s'est donc tourné vers un chef dont il était déjà fan : José Andrés, propriétaire du restaurant The Bazaar à Beverly Hills.

"J'ai une connaissance limitée de la cuisine. Et Hannibal Lecter doit être plus intelligent que moi dans la cuisine", a déclaré Fuller. "José donne un aperçu de son expertise, il est omniprésent dans toutes les scènes culinaires."

Lorsque le travail sur la série a commencé, Fuller et Andrés ont entamé une série de conversations au cours desquelles le chef a expliqué que chaque partie du corps humain est en quelque sorte comestible, jusqu'aux os, qui peuvent être broyés et utilisés comme épaississant. Dans cet esprit, Fuller a cherché non seulement à écrire des scènes dans lesquelles Hannibal cuisine des parties du corps humain, mais à créer des métaphores élaborées dans chaque scène de dîner (par exemple, la scène dans laquelle il sert une «langue d'agneau» au Dr Frederick Chilton) , sur lequel il a fortement consulté Andrés pendant le processus d'écriture. Andrés développerait une recette, que la styliste culinaire Janice Poon préparerait et arrangerait sur le plateau, avec les décors de table élaborés qui en sont venus à dominer une grande partie du look de la série. Le « porn alimentaire » sur lequel Fuller a insisté est devenu si populaire auprès des fans que Poon a lancé un blog sur le processus et a même finalement produit un livre de cuisine.

5. PLUSIEURS RLES ONT ÉTÉ ÉCHANGES DE RACE ET DE SEXE.

En cours d'écriture Annibal, Fuller a considéré l'écriture de Harris, en particulier Dragon Rouge-être une sorte de Bible directrice, mais cela ne veut pas dire qu'il n'a pas pris de libertés. Il a vieilli le personnage principal, ce qui, entre autres, supprime les expériences traumatisantes de l'enfance de Lecter pendant la Seconde Guerre mondiale, mais les changements les plus notables sont peut-être survenus dans le casting. Plusieurs rôles clés de la série ont finalement été attribués à des acteurs de races et même de genres différents de ceux précédemment décrits, dans le but d'accroître la diversité de la distribution. Alors, Annibal nous a donné des acteurs noirs dans les rôles des personnages auparavant blancs Jack Crawford (Laurence Fishburne) et Reba McClane (Rutina Wesley), et les personnages auparavant masculins Alan Bloom et Freddy Lounds sont devenus Alana Bloom (Caroline Dhavernas) et Freddie Lounds (Lara Jean Chorostecki) .

« Parce que c'est une représentation plus précise du monde, et si nous faisions Dragon Rouge encore une fois, ce serait une soirée saucisse avec un groupe de blancs », a déclaré Fuller à Bloody Disgusting. « Je veux dire, quand j'ai commencé à écrire, mes protagonistes étaient toujours de jeunes femmes, et il y a quelque chose dans ce point de vue. vous pouvez faire certaines choses avec un personnage féminin que vous ne pouvez pas faire avec un personnage masculin. Comme, je pense toujours que, faire un personnage féminin vous donne tellement plus d'opportunités d'expression.

6. DAVID TENNANT A PRESQUE JOUÉ HANNIBAL.

Myles Aronowitz, Netflix

Hugh Dancy a été la première star de la série, rejoignant Annibal comme Will Graham au printemps 2012, mais le casting du rôle titre a pris un peu plus de temps. Après tout, comment refondre un rôle qu'Anthony Hopkins possédait essentiellement grâce à trois films et un Oscar ? En fin de compte, l'acteur danois Mads Mikkelsen a remporté le rôle, mais il n'était pas la seule star envisagée. À un moment donné, Fuller rencontrait Docteur Who et Jessica Jones la star David Tennant à propos du rôle.

"J'ai rencontre [Annibal producteur exécutif] Bryan Fuller à quelques reprises, et nous en avons parlé », a déclaré Tennant Divertissement hebdomadaire. "Mais je pense qu'ils ont assez judicieusement choisi Mads Mikkelsen, je pense qu'il était un choix parfait pour cela, et je pense qu'il a fait des choses avec ce personnage que je n'aurais pas réussi, donc je pense que la bonne personne a obtenu le poste."

7. LES CENSEURS ONT ÉTÉ ACTIVEMENT IMPLIQUÉS DANS LE PROCESSUS DE CRÉATION.

Pour un spectacle comme Annibal, des scènes de crime élaborées pleines de corps mutilés allaient toujours faire partie du processus, ce qui ajoute encore plus de crédibilité à l'idée qu'une telle série pourrait être mieux adaptée au câble qu'à un réseau de diffusion. Chez NBC, cependant, Fuller a adopté une approche très pratique pour élaborer les divers meurtres horribles avec l'aide du service des normes et des pratiques du réseau. Plutôt que de scénariser ou de tourner quelque chose, puis de se battre avec les censeurs du réseau à propos de ce qu'il ne pouvait pas montrer, Fuller contacterait d'abord directement ses idées, puis travaillerait avec eux pour représenter la meilleure version de la scène compatible avec NBC. . En conséquence, il a appris quelques astuces pour contourner les limites de la violence à la télévision.

"Plus le sang est rouge et brillant, moins vous pouvez en montrer", a-t-il déclaré. "Donc, si vous noircissez le sang et le jetez dans l'ombre, alors vous pouvez être beaucoup plus graphique que vous ne le pourriez normalement."

Il se trouve que le sang sombre et sombre correspond Annibalest parfaitement esthétique dans l'ensemble, de sorte que cette note particulière a fonctionné pour tout le monde.

8. UN ÉPISODE JAMAIS DIFFUSÉ SUR NBC.

Cela n'a jamais été un secret que Annibal serait le genre d'émission qui traitait de crimes graphiques et odieux. Ses deux personnages principaux sont un tueur en série et un homme qui chasse les tueurs en série, après tout. Pourtant, même Fuller a ses limites, et après quelques mois particulièrement violents en Amérique fin 2012 et début 2013, il a demandé à NBC de retirer le quatrième épisode de la première saison de la série. « Oeuf », l'épisode en question, impliquait une femme (Molly Shannon) faisant un lavage de cerveau à des enfants pour qu'ils tuent leur propre famille. Fuller a estimé que « compte tenu du climat culturel actuel aux États-Unis, je pense que nous ne devrions pas diffuser l'épisode dans son intégralité », et a cité en particulier la fusillade de l'école de Sandy Hook et l'attentat à la bombe du marathon de Boston comme exemples. "Oeuf" était encore taquiné via une série de clips publiés sur le site Web de NBC, et l'épisode est maintenant disponible sur Blu-ray et via des services de streaming.

9. IL Y A EU UN MEURTRE ÉLABORÉ QUE L'ÉMISSION N'A PAS ÉTÉ AUTORISÉE À FILMER.

Malgré le travail en étroite collaboration avec les normes et les pratiques du réseau pour montrer autant que possible dans les limites de la diffusion télévisée, Annibal était encore une série diffusée sur l'un des quatre grands réseaux de diffusion, et non sur le câble. Cela signifiait que les limitations étaient toujours inévitables, et à un moment donné, Fuller et l'imagination des écrivains allaient plus loin que NBC n'était prêt à le permettre.

Alors, quelle est la grande scène de meurtre à laquelle NBC a refusé? Selon Fuller, cela serait venu dans l'épisode de la saison 1 "Roti", dans lequel Graham poursuit le tueur évadé, le Dr Abel Gideon (vedette invitée Eddie Izzard). La scène aurait impliqué Lounds attiré dans une pièce où l'une des victimes de Gideon attendait, toujours en vie, avec une fente dans l'estomac. Lounds aurait alors actionné un interrupteur qui a déclenché un ventilateur de plafond, et il aurait été révélé que le ventilateur était en fait attaché aux intestins de l'homme à travers la coupure dans son estomac. Au fur et à mesure que le ventilateur commençait à tourner, il l'éventrerait.

"C'était le seul où NBC disait:" Je ne sais tout simplement pas comment vous allez le faire "", a déclaré Fuller. "Nous aurions reculé si on ne nous avait pas dit non plus que financièrement nous ne savions pas comment nous pouvions nous permettre de produire un tel bâillon, car vous avez des intestins qui se balancent autour d'un ventilateur de plafond", ajoute-t-il.

10. LA PLUS GRANDE SCÈNE DE CRIME DE L'ÉMISSION A UTILISÉ DE VRAI CORPS HUMAINS (VIVANTS).

NBCUniversal Media

Le premier cas de AnnibalLa deuxième saison de "The Muralist", un tueur en série qui a enlevé et tué diverses personnes de différentes origines ethniques, préservé leurs corps avec du silicone et de la résine, puis les a cousus ensemble dans un motif massif et complexe au fond d'un silo pour forment la forme d'un œil humain (les victimes à la peau plus pâle constituaient le blanc, tandis que les victimes à la peau plus foncée étaient la pupille). C'est un visuel intense et captivant même par Annibal, et tandis que la production a utilisé un programme informatique appelé Form Z pour concevoir la disposition des corps à l'avance, quand est venu le temps de filmer la scène, il n'y avait pas de substitut à la réalité. Plusieurs dizaines d'artistes de fond ont été employés et invités à s'allonger dans un motif élaboré sur le sol du plateau pendant deux jours de tournage, généralement presque nus.

« Plus de quarante corps humains. Ils ont réchauffé le bas du sol pour les artistes d'arrière-plan afin qu'ils ne succombent pas au froid », se souvient Fishburne. "Et vous entrez dans cette pièce et vous êtes immédiatement frappé par toute l'odeur de chair humaine et les phéromones qui se dégagent de tout le monde et tout ce que vous voulez faire est de vous allonger et d'aller dormir avec eux."

11. IL COMPREND UN MERVEILLES CROISEMENT.

C'est un peu une tradition parmi les séries télévisées de Bryan Fuller qu'un tissu conjonctif est établi entre la série actuelle et les émissions qui l'ont précédée, établissant ce que les fans appellent le "Fullerverse". Cela s'est répercuté sur Annibal, qui partage un lien très bref avec la série Fox à saison unique de Fuller Chutes de merveilles. Dans AnnibalDans le deuxième épisode de "Amuse-Bouche", une femme nommée Gretchen Speck (Chelan Simmons) se rend à la pharmacie pour récupérer son insuline, date à laquelle il est révélé qu'elle était auparavant Gretchen Speck-Horowitz, mais qu'elle a depuis divorcé. Speck est l'une des victimes potentielles du tueur en série de cet épisode, un pharmacien qui donne aux patients diabétiques le mauvais médicament pour les plonger dans le coma, puis les enterre à moitié et utilise leur corps comme champignonnières dans la forêt. Speck était censé être sa prochaine victime, mais elle est sauvée avant qu'il ne puisse exécuter son plan. Gretchen Speck-Horowitz était l'une des Chutes de merveillespersonnages récurrents de , et parce qu'elle a réussi à échapper à la mort dans Annibal, elle est toujours là pour une autre série de Bryan Fuller.

12. DAVID BOWIE ÉTAIT PRESQUE UNE GUEST STAR.

Stephen Luff via Flickr // CC BY 2.0

En plus d'un casting principal stellaire, Annibal était également toujours rempli de stars invitées intéressantes, d'Eddie Izzard à Gillian Anderson en passant par Lance Henriksen. Une guest star en particulier, cependant, a toujours été juste hors de portée de la série. Pour la deuxième saison, Fuller a offert le rôle de l'oncle d'Hannibal, Robert Lecter, au légendaire musicien et acteur David Bowie, mais Bowie n'était pas disponible et le rôle n'a pas été joué, mais non sans espérer que Bowie pourrait éventuellement prendre du temps pour la série.

"Lorsque nous avons obtenu le pick-up pour la troisième saison, nous avons été informés par son peuple de nous assurer de demander à nouveau sa disponibilité", a déclaré Fuller. « Donc, une fois que nous aurons nos dates, nous allons demander à nouveau. Je pense que l'homme marche sur l'eau, alors j'adorerais être dans son orbite, d'une manière ou d'une autre.

Bowie, bien sûr, n'a jamais réussi à Annibal, et nous savons maintenant qu'il a passé les 18 derniers mois de sa vie à lutter contre un cancer du foie et à travailler sur ses derniers projets musicaux avant de décéder le 10 janvier 2016.

13. UN RENOUVEAU CENTRÉ SUR LE SILENCE DES AGNEAUX EST TOUJOURS POSSIBLE.

Annibal a été annulé en juin 2015, quelques semaines à peine après le début de la troisième saison, après trois ans de critiques élogieuses mais des cotes toujours faibles. "Fannibals" a immédiatement commencé à demander que la série se poursuive ailleurs, et Fuller a taquiné les discussions avec divers services de streaming pour faire exactement cela. À un moment donné, il semblait qu'un accord pour amener la série sur Amazon pour une quatrième saison était proche, mais la chronologie a fini par ne pas fonctionner en partie à cause de l'engagement de Fuller envers la série Starz. Dieux américains. Trois ans plus tard, on n'en a toujours pas vu Annibal.

Cela ne veut pas dire que cela n'arrivera jamais, cependant. Fuller a toujours évoqué la possibilité d'une quatrième saison ou même d'une mini-série pour réunir le casting de la série, et Mikkelsen et Dancy ont exprimé leur intérêt à revenir. Si le spectacle revenait, Fuller viserait à se concentrer sur une certaine forme de la Le silence des agneaux scénario, après avoir adapté Dragon Rouge dans la saison trois, tout en résolvant également le cliffhanger très littéral à la fin de la série NBC.

Alors, quand cela pourrait-il arriver? L'année dernière, Fuller a déclaré que les droits étaient finalement revenus à De Laurentiis, qui a entamé des "conversations" sur l'avenir de la franchise. Nous n'avons toujours aucune idée de ce que réserve cet avenir, mais même trois ans plus tard, les Fannibals ne laissent pas partir leur cannibale préféré.

Sources supplémentaires :
Featurette "Hannibal Reborn", 2013
Featurette « A Taste for Killing », 2013
L'art et la fabrication d'Hannibal la série télévisée de Jesse McLean, 2015


De nouvelles normes d'assainissement

Lorsqu'il s'agit de désinfecter efficacement les restaurants, Andrés a demandé à Fauci si les propriétaires devraient explorer de nouvelles technologies telles que les lampes UV qui pourraient ajouter des couches supplémentaires d'assainissement.

Alors que certaines études ont montré que les lampes UV sont efficaces pour tuer le virus, Fauci a déclaré qu'il ne pense pas que chaque restaurant doit les installer. Le moyen le plus efficace de tuer le virus est beaucoup plus simple et moins cher que cela.

"Ce virus est très sensible, en particulier aux nettoyants à base d'alcool", a-t-il déclaré. « Un bon essuyage est important car nous savons que le virus peut vivre pendant des périodes différentes sur le chrome, l'acier, le tissu et le bois. Et ça varie vraiment. Il fait mieux sur les surfaces très dures et beaucoup moins bien sur les surfaces poreuses. Donc, l'idée d'essuyer par intermittence, assez souvent pour être efficace, les choses que les gens touchent autour des chaises, des poignées de porte, en entrant dans les toilettes des femmes et des hommes ― je vous recommande fortement de le faire. … Faire ce genre de bon nettoyage fonctionnera.

Ce qu'il faut savoir sur le coronavirus

En plus de désinfecter en permanence les surfaces des restaurants, Fauci a déclaré que les employés devraient également se laver constamment les mains et utiliser eux-mêmes un désinfectant pour les mains.

“Your staff should do it until they’re tired of it,” he told Andrés.

Providing sanitizer for customers is just as important. It’s best to do as soon as customers walk in the door, but it wouldn’t hurt to also have hand sanitizer on the tables for customers. If anything, Fauci said, providing that extra sanitizing option would bring comfort to customers.

Guidelines laid out by the Texas Restaurant Association and Abbott’s reopening plan also encourage restaurants not to leave utensils, cups or condiments on tables and to use disposable menus only as an added layer of precaution.

Testing, training and polite policing: How one Dallas restaurant is preparing to reopen the safest way possible


José Andrés

World Central Kitchen is now the biggest feeding operation in Guatemala. What goes into a meal?

#ChefsForGuatemala Activates

José and the World Central Kitchen team are on the ground in Guatemala following the deadly volcano

José and Team Announce Mercado Little Spain

Now introducing José's Spanish Food Hall!

José Receives Honorary Doctorate from Tufts University

This is his second honorary doctorate

Fast Company Features José

José gets the profile treatment

An Update From Puerto Rico

World Central Kitchen and the #ChefsForPuertoRico have been staying busy in Puerto Rico

José Named Humanitarian of the Year

The James Beard Foundation names José Humanitarian of the Year for 2018

José Featured on ླྀ Minutes'

José tells Anderson Cooper how food can be "an agent of change," one plate at a time

Close Out 2017 and Start 2018 on a High Note!

Oh what fun it is to enjoy a clementine festival, celebrate New Years Eve, and more with José and ThinkFoodGroup!

José Shares Thanksgiving Thoughts and Recipes

This year, José will be celebrating Thanksgiving with friends in Puerto Rico

José & Team Cook Their Culture at StarChefs

José, minibar's Chef Ruben, and Somni's Chef Aitor talk about their past, present, and future

#ChefsforPuertoRico Scales Down Efforts

After serving more than 2 million meals to hurricane-affected communities, José and team have scaled down their operations.

José & WCK Reach 1 Million Meals Served in Puerto Rico

José, World Central Kitchen, and #ChefsforPuertoRico announce their one millionth meal served

What's Coming Up This Fall?

It's a full calendar this fall for José and ThinkFoodGroup!

Eat Spain Up! Exposition

Eat your way through Spain in Washington, D.C.!

José Cooks a Taste of Spain on the Today Show

In front of a crowd, José prepares a Spanish feast on the streets of New York!

José and Team Say Thanks for Houston Contributions

With generous contributions from supporters and partners, José and his team were able to cook 1,000 meals a day for people in need throughout Houston

World Central Kitchen Project Puts Fishermen First

A new project from World Central Kitchen in Haiti helps fishermen in Jacmel

José: Guest Editor of Food & Wine Magazine

The Food & Wine September issue is dedicated to all things Spain

Upcoming Events in the World of José and TFG

What's happening in José's world as summer turns to fall?

José Tells Us to Have an Olive Day!

José becomes a spokesman for olives from Spain

José and Friends “Jamón the Bass” in Napa

José joined legendary musicians for an on-stage jam session . with ham!

What's on the Calendar this Summer?

What's on the Calendar for José & ThinkFoodGroup this summer?

José to Open a Spanish Dining and Market Destination in NYC

José to Open a Spanish Dining and Market Destination in New York&rsquos Hudson Yards in Late 2018

Jaleo to Debut at Disney Springs

José is proud to announce the newest Jaleo location at Disney Springs!

Springtime is for golf, cherry blossoms, soccer, and more!

What's happening this spring in José's world?

José Wows at South Beach Wine and Food Festival

"I believe that food can be an agent of change &ndash and now more than ever we need to be making change in the world!" said José

World Central Kitchen Launches Coffee Roasting Project in Nicaragua

WCK has invested in new coffee roasting equipment to support good jobs and fresh coffee in Nicaragua!

José's Favorite Things

What are a few of José's favorite things?

José and Jorge Ramos Talk Success in America

Superstar Mexican-American reporter Jorge Ramos visits José and his DC restaurants

What's In Store for 2017?

José and his team always have a lot going on. Voici quelques faits saillants.

Help Me Save the Monarchs

by José Andrés Do you know why I named my Mexican restaurant Oyamel?

Hurricane Relief in Haiti

When disaster struck in Haiti, José and World Central Kitchen mobilized to help out.

Minibar Receives Two Michelin Stars

Michelin finally arrived in Washington, DC, producing its first ever guide for the nation&rsquos capital in 2016, and awarded minibar by José Andrés two coveted stars.

José Receives the National Humanities Medal

On September 22nd, José received the National Humanities Medal during a special ceremony at the White House.

José on Emeril Lagasse’s Eat the World

José Andrés Delivers Bethesda-Chevy Chase High School Commencement Address

Start Doing: José's Inspiring Message At Latino Talks

By the time José finished telling his story to the sold-out Latino Talks event, the audience was star-struck.

José Makes Paella With A Purpose

The crowd lines downtown Washington DC&rsquos Woodrow Wilson Plaza. Suddenly, the energy in the packed square shifts. José Andrés has arrived.

José Co-Hosts Street Fight Chef Challenge on Rodeo Drive

Rodeo Drive never had it this delicious.

Spain and José, Together Again

It&rsquos nighttime in Spain&rsquos rainy province of Asturias, and Chef José Andrés is wandering the streets of the capital, Oviedo. He's happened upon a statue that looks familiar.

José's Instagram Photo Of The Month

What's on José's Instagram? You have to follow him to find out.

Five Times You Wish You Tagged Along With José

What do paella, a veggie bowl, and a Cuban cigar have in common? José, of course. Here are five times you wish you&rsquod been at the party.

José Gives A Cooking Demo At The White House Easter Egg Roll

José Andrés brought the power of vegetables to the 2016 White House Easter Egg Roll, the annual tradition that presidents and first ladies have hosted for 138 years running.

José Andrés Joins President Obama's Historic Cuba Visit

José made the most of a historic trip to Cuba this week, spending time with everyone from Cuban chefs and entrepreneurs to President Barack Obama himself.

Miami Devours Jose’s Paella By The Pool At South Beach Wine & Food Festival

José hosted a sold-out Paella and Tapas by the Pool Party at the 15th annual South Beach Wine & Food Festival in Miami.

José Speaks About U.S. Citizenship

In a video that premiered on the White House&rsquos YouTube page, José talked about his own story of immigration to the U.S.

The Daily Meal Names José One Of America’s 50 Most Powerful People In Food 2016

&ldquoCeaselessly energetic&rdquo José is ranked #28 on the list.

Grilling With José

A day of grilling with José is anything but your average barbecue.

José Named EY Master Entrepreneur of the Year

&ldquoI am so honored to be a part of this talented group of entrepreneurs,&rdquo José told the crowd at the EY Awards Gala this past June as he accepted the EY Master Entrepreneur of the Year award for the Greater Washington area.

4 Things to Look for at Your Local Farmers’ Market

What&rsquos better than going to your local farmers&rsquo market at the peak of summer?

James Beard Award-Winner Adam Danforth & José Take on Ferdinand the Bull

This past month, José welcomed slaughtering and butchering extraordinaire Adam Danforth to his home for a very special event courtesy of Chapel Hill Farms from the Shenandoah Valley: a tasting of a six year-old Randall Lineback cow and a three month-old Randall Lineback calf.

You’re Invited: A Culinary Getaway in Puerto Rico with José

Pack your bathing suit and join José at the first annual Dorado Beach Culinary Getaway, hosted at Dorado Beach, a Ritz-Carlton Reserve.

Where in the World is José?

From Mexico to DC to New York City and national television, José is on the move this coming fall. Here are his latest events.

José Joins President Obama at The Global Entrepreneurship Summit in Nairobi, Kenya

On July 25, José spoke to a group of African chefs about hunger, the hazards of cookstoves, and the world of culinary entrepreneurship at the Global Entrepreneurship Summit in Nairobi, Kenya.

José Joins The 2015 Milan Universal Exposition

The 2015 Milan Universal Exposition kicked off May 1st 2015, and José recently visited to speak on his role as the Culinary Ambassador for the Global Alliance for Clean Cookstoves in order to educate a broad international audience on the benefits of clean cookstoves and fuels.

José to Bring The Bazaar to New York City

Eater NY has announced that José will be opening his world-class Bazaar in the upcoming SLS Hotel in New York City.

José Named One of The Daily Meal's 60 Coolest People in Food & Drink

The Daily Meal has named José as one of 2015&rsquos coolest people in food and drink for his passion for culinary excellence.

José Will Curate Food Court at Landmark Music Festival

This September, José will be the curator for the food at the Landmark Music Festival.

José Discusses Food Security and Gastrodiplomacy at the Italian Embassy

José recently engaged in a panel discussion at the private residence of Italian Ambassador Claudio Bisogniero to highlight the challenges of feeding a growing population in a safe and sustainable way by preserving cultures and traditions.

Rob Wilder & José Win RAMMYs 2015 Restaurateur of the Year Award

ThinkFoodGroup is proud to announce that Chef José Andrés and Rob Wilder were named the 2015 Restaurateurs of the year.

The Man with 100 Birthday Cakes

Chef, author, father Jacques Pépin is considered the culinary master of French cuisine.

Beefsteak’s Universe of Vegetables

For José, there&rsquos more to vegetables than meets the eye.

Survey Says: Answers From Our R&D Team

Each ThinkFoodNews issue we'll be surveying our team of cutting edge chefs from the ranks of José Andrés.

Food and Technology Meet to Feed the World

José will join the best and the brightest from the world of culinary and technology for the inaugural BITE Conference in Silicon Valley.

#VegetablesUnleashed

They&rsquore powerful, beautiful and sexy. They&rsquore vegetables, and they&rsquore being unleashed in Washington, D.C. at our newest restaurant concept, Beefsteak.

Pwason Beni: World Central Kitchen's Sustainable Seafood Restaurant in Haiti

We are proud to share World Central Kitchen's most recent endeavor, the Pwason Beni Kitchen in Croix des Boquettes, Haiti.

José Takes Miami at the Annual South Beach Wine and Food Festival

This month, José and a roster of culinary greats turn up the heat in Miami at the renowned South Beach Wine and Food Festival.

José's Latest on National Geographic: A Spanish American Food Connection

In José's latest contribution to National Geographic's food blog, The Plate, he discusses the deeps ties between America and Spain, and how food ties it all together.

The Washington Post, "José Andrés' China Chilcano Previewed"

The Post's food critic Tom Sietsema writes an early review of José's new Peruvian spot in Washington, D.C.

José Talks Vegetables & Beefsteak with The Washington Post

José tells The Washington Post why he'd like everyone to consider the vegetable.

José Joins Food Tank at their 1st Annual Food Tank Summit

In anticipation of Food Tank's 2nd Anniversary Celebration, they ask José five important questions in relation to their 1st Annual Food Tank Summit from January 21-22, 2015.

China Chilcano Debuts in Washington DC’s Penn Quarter

Chef José Andrés Opens Contemporary Peruvian Restaurant in the Heart of Downtown DC.

Tasting Peru with José Andrés and Team

José and his research and development team explore Peru's diverse culinary landscape to prepare for the opening of his newest restaurant in Washington, D.C., China Chilcano.

Step Inside the World of José

Here's what happens when José goes to the market.

Stock Up on Holiday Favorites From José

The holidays and entertaining lots of family and friends are upon us, so make sure you have José Andrés Foods in your kitchen.

José and Deschutes Brewery Introduce Zarabanda

We&rsquore proud to announce the release of Zarabanda, a new José Andrés-inspired, saison style beer from Deschutes Brewery.

Cooking Up Sexy Vegetables from Beefsteak with Ellen

José appeared on the Ellen DeGeneres Show last month to debut his new fast-casual concept, Beefsteak.

Welcome to the José Andrés Newsletter

Just in time for the holidays, José and team bring you our first ThinkFood newsletter.

What Happens When José Goes to the Market?

A typical day at the market with José is anything but.

José and Nobu Matsuhisa Team Up to Support the TOMODACHI Initiative

José and Nobu joined forces in Japan last month to host a charity dinner.

José Awarded Outstanding American Citizen by President Obama

On July 4th, 2014, José received Outstanding American by Choice Award from President Barack Obama.

José Andrés Foods Nominated for Best Product Line of 2014

José Andrés Foods has been nominated as a finalist for Best Product Line of 2014 by the Sofi Awards for Specialty Foods.

José Discusses Small Farming and the Future of Food for National Geographic

For his second post on National Geographic&rsquos food blog, The Plate, José discusses the farmers&rsquo market movement in America and why connecting with our world&rsquos small farmers is important both here and abroad.

José Joins National Geographic to Discuss Food and Our World Today

José is honored to be a part of National Geographic&rsquos new web portal, NatGeoFood.com.

SLS Las Vegas to Open Labor Day Weekend

As Culinary Director for sbe Hotel Group's SLS Hotels, José Andrés and his team are excited to join sbe in announcing the opening of SLS Las Vegas this Labor Day Weekend!

José Andrés to Host Celebrity Chef Charity Golf Tournament

José will join special guest Chi Chi Rodriguez out on the course this year at the Food Network South Beach Wine & Food Festival

Jose Weighs in on the Immigration Debate

The first time I saw America was from my perch on the mast of a Spanish naval ship, where I could spot the Statue of Liberty reaching proudly into the open, endless American sky. At night, I would often wonder whether that sky was the explanation for the stars on the American flag &mdash put there so the world would know that this is a place of limitless possibility, where anyone from anywhere can strive for a better life.

Jose Shares His American Dream Story on the Today Show

José Andrés, chef, entrepreneur, husband, and father is also now an American Citizen! He shares his story of his 23 year journey to becoming an American and his thoughts on the current debate on immigration reform in America in a special segment in the Today Show!

José Andrés Brings the Wonders of China and Peru to the Nation’s Capital

Jose expands his family of restaurants in Penn Quarter!

José Andrés Foods Available at Whole Foods Markets

Renowned celebrity chef brings the best Spanish products to stores throughout DC, Maryland and Virginia

José Andrés Becomes the First Chef in History to Receive the Hispanic Heritage Award

José Andrés became the first chef in the history of the Hispanic Heritage Awards to be recognized for his outstanding achievements and leadership in promoting Latino heritage.

José Andrés to Receive Hispanic Heritage Award

On September 5th Chef José Andrés will be among the recipients of the 26th Annual Hispanic Heritage Awards.

José Andrés Foods Launches

José brings some of the finest foods from Spain directly into American home kitchens.

11 Chefs Changing the Food Scene

Chefs are now seen as arbiters of change - they can introduce their patrons to local farms, local ingredients and fresh, sustainable food. Huffington Post honors José and ten other amazing chefs.

José Inducted into the 2013 Menu Masters Hall of Fame by Nation's Restaurant News

The always-ideating chef prioritizes philanthropy, sustainability

Wall Street Journal's Slow Food Fast

José Andrés provides recipes for a 4-part Wall Street Journal article

José Andrés Named Honorary Spanish Ambassador

José Andrés Named Honorary Ambassador of Marca España and Receives Award from Prince of Asturias

Inside José Andrés' ThinkFoodTank with Home & Design

José Andrés and his team go interactive in their new corporate headquarters.

Food & Wine Introduces the Chefs Make Change Coalition

José Andrés has added to his job description as a chef: philanthropist visionary.

2012 Chef of the Year by The Daily Meal

For The Daily Meal, one chef in the US stands higher above the rest this year.

José named 2012 Downtown Person of the Year

Washington DC's Downtown Business Improvement District named José their Downtown Person of the Year for contributing to the economic and social vitality of Downtown DC.

The Call of the Tall Ship

José speaks with the Wall Street Journal and recalls his time on a tall ship serving in the Spanish Navy.

Fodor's Travel Tastemaker: Chef Extraordinaire José Andrés

Let us count the ways we love José Andrés. This international culinary powerhouse, a 2011 James Beard "Outstanding Chef," seems to be everywhere these days.

Thinking Food With José Andrés

FoodsFromSpain.com review a busy week of appearances on US media for José Andrés.

Delta's Sky Magazine Takes a Llook at José's Favorite Street

José guides you along Downtown DC's 7th Street NW for Delta Airline's Sky magazine

Celebrity Chefs Join Oxfam to Fight Hunger on World Food Day

World renowned chefs create recipes, promote Oxfam America&rsquos GROW Method

The next role for José, consultant to NBC's Hannibal - The Washington Post

Add yet another line to the epic resume of celebrity chef José Andrés: culinary consultant for the NBC series "Hannibal", based on the fictional serial killer Hannibal Lecter.

Putting Spain Back in Spanish Food with José Andrés

José Andrés becomes the Dean of Spanish Studies at the International Culinary Center in Manhattan.

José Joins State Department Culinary Partnership

As part of the US State Department's Diplomatic Culinary Partnership, chefs from across the country serve as resources for the State Department by preparing meals for foreign leaders and participating in public diplomacy programs.

Not Just Spices on His Shelves

The New York Times talks books-his personal library and collection-with José Andrés

The International Culinary Center Announces José Andrés as Newest Dean

José Andrés joins the ICC to design an exclusive course on Spanish Culinary Arts.

José Selected for Time Magazine's 100 Most Influential People in the World

José is profiled by Anthony Bourdain in the TIME 100.

Condé Nast Traveler Names José "Hot Restaurateur"

José Andrés is named "Hot Restaurateur" of 2011 for his China Poblano and Jaleo in The Cosmopolitan of Las Vegas.

DC's RAMW honor Jose with the Duke Zeibert Capital Achievement Award

Celebrated Chef José Andrés is named the 2011 Duke Zeibert Capital Achievement Award Honoree by the Restaurant Association of Metropolitan Washington.

Wall Street Journal: José Wants to Feed the World (and you)

The whirling dervish of a chef is an entrepreneur (13 restaurants), teacher (Harvard), TV star (in three countries) and activist (a volunteer and head of his own nonprofit) who hopes to solve the problems of hunger with good food.

My favorite Mistake: Chef José Andrés On Getting Kicked Out of the kitchen

Learn how a simple mistake helps bring José to America

José Andrés named Culinary Ambassador to the Global Alliance for Clean Cookstoves

Chef Jose Andres joins the Global Alliance for Clean Cookstoves as &ldquoCulinary Ambassador,&rdquo helping to raise awareness of an issue that causes nearly two million deaths each year: toxic smoke from traditional cooking stoves.

José named "Outstanding Chef" at the 2011 James Beard Awards

José Andrés named "Outstanding Chef" in 2011 by the James Beard Foundation at their annual awards gala in New York.

José Awarded the 2011 Innovation Award by UCLA Extension Restaurant Industry Conference

Read about the presentation of the 2011 Innovation Award to José Andrés, chef and owner of the ThinkFoodGroup.

GQ Names José Andrés one of Washington's 50 Most Powerful People in 2011

"It happens rarely that a city of any size is so fully identified with one chef," says ubiquitous New York restaurateur Danny Meyer. "But you cannot think about Washington-slash-food without the next slash being José Andrés."

José Andrés & Rob Wilder Awarded the Richard Melman Award by Restaurant Hospitality

Architects of Change José and Rob are awarded the Richard Melman Award for their efforts to create exciting and relevant concepts.

Spain to Honor DC's Celebrity Chef José Andrés

For the first time, a chef is being awarded one of Spain's highest culture honors.

Chef José Andrés Decorated with the Order of Arts and Letters of Spain

Spain's Ministry of Culture awards the Order of Arts and Letters to José Andrés, the first chef to receive the prestigious honor.

60 Minutes: The Culinary Miracles of José Andrés

Pioneering Chef José Andrés takes Anderson Cooper's taste buds on a savory tour of his culinary laboratory, featuring his avant-garde cooking technique, molecular gastronomy.

Jose Wins Culinary Arts Prize in 2010, Washington Post

Just when you thought that José Andrés had won every culinary award out there &ndash the James Beard Best Mid-Atlantic chef, Bon Appetit Chef of the Year, Food & Wine's 35 under 35 &ndash here comes another one.

José Honored as a Culinary Innovator by the Vilcek Foundation

The Vilcek Prize for the Arts is awarded to celebrated Spanish-born culinary pioneer José Andrés, credited with bringing Spanish culture to the forefront of American cuisine.


Comment? How Does She… How?!

“I can either rely on my feeble understanding of anatomy or I can ask ‘Dr. Google’ what the dimensions are, what the skeletal structure is, just the general appearance and then I think, okay, what in the grocery store looks like what I’m looking for,” Poon says, explaining her choice of meats and portions. “It doesn’t always have to be meat, sometimes an eggplant will look like what you’re looking for, like a wrist or something. Then you have to know the bone structure. It’s got a tibia, but I need a fibula, or maybe it’s the other way around.” Whoa! As if the ‘food stylist’ title didn’t already smother us!

Poon says preparing for an episode usually involves getting a simple rundown from series show runner Bryan Fuller and receiving input from celebrity chef Jose Andres. “A lot of times, I’ll get a late night email from Bryan saying ‘we need a recipe for a leg, what can we do with this leg?'” She adds that it’s not always easy to convince the show runners that her ideas will work. She once had to send a photo to show runner Bryan Fuller to get the go ahead. “I remember there was some doubt as to whether this shank that I was preparing would actually look like a cow’s leg, so I put a sock on it and a shoe, put it up against my leg and took a picture and emailed Bryan, and they bought it,” Poon said.


Food Secrets Of NBC's "Hannibal"

The food is never what it appears to be, at all — but it's especially not people. The show's creator and food stylist explain how they do it.

When NBC ordered 13 episodes of a show about cannibalistic serial killer Hannibal Lecter, the show's creator, Bryan Fuller, had a difficult task: He needed to find a borderline crazy team to make the show's food — which is supposed to be human flesh. Oh, and Hannibal is also a gourmet cook.

Annibal the TV show is a prequel to Dragon Rouge et Silence of the Lambs — that is, before Lecter is found out. So the villain is creepy but cheerful, a show-off cook — braising and garnishing parts of human bodies like he's Thomas Keller, then serving them to ignorant dining companions with a nice glass of Chianti. which means elaborate meals would be part of nearly every episode.

"One of the fantastic things about working with a character as established as Hannibal is that consumption, whether it be gourmand or something a little more nefarious, is always going to be a part of the occasion," Fuller says. "Hannibal's motto is 'eat the rude.' He refers to his victims as 'free-range rude.' This is a killer who's not so much someone wearing a hockey mask or hiding in the bushes — this is a gentlemen dandy who sees eating you as an appropriate response to your behavior."

Fuller needed to put together a team who could find humanlike body parts and turn them into delicious-yet-horrifying gourmet meals. So he turned to world-famous chef José Andrés. "The moment I mentioned I was working on Annibal, [José's] eyes lit up, and he did the tube-sucking Chianti sound. He was very passionate and enthusiastic about the characters and the idea of a gourmand who's a serial killer, some reverence for his villainy that's appealing to a chef." Andrés joined the show as a culinary consultant, but they needed someone on the ground in Toronto who could physically prepare the food and help Lecter appear as a sophisticated gourmet.


The next role for Jose Andres: culinary advisor for “Hannibal,” a future NBC series


Remember this guy? Celebrity chef-about-town Jose Andres will be lending his culinary smarts to NBC’s upcoming “Hannibal.” (Phil Bray/MGM)

You remember Lecter. He’s the mad man from “Silence of the Lambs” who professed a fondness for human liver “with some fava beans and a nice chianti [insert scary tongue noise here].”

Andres says he was tapped by producer and screenwriter Bryan Fuller to flesh out the character, so to speak, by showing what a culinary sophisticate the cannibalistic psychiatrist was, pre-incarceration. There will be references to French chef Auguste Escoffier and fine wines, says the chef, and a scene featuring loin — but not pork or beef loin — with roasted apples and Cumberland sauce. Eventually, “every single body part” will factor into the show, says Andres, who adds that his research included eating “a lot of lung dishes this summer.” (Lung, from animals, is popular in Italy and Spain.)


(Sarah L. Voisin/The Washington Post)

Andres was eager to accept the assignment from Fuller, who won an Emmy Award for his work on “Pushing Daisies. " “This is beyond cannibalism,” says the chef. “It’s about people who have dark sides and dark stories.” His restaurant team had initial doubts about the project. “This is TV!” he told them. “I’m going to lose customers doing this? I don’t think so.”

Andres hesitates to share too much about his work on the series, which has not been given an air date yet. Some of his ideas might end up on the cutting room floor, he explains. But the chef suggests viewers watch for a party scene with food prepared by Lecter and also an “interesting” new way to prepare a Fuller favorite, mushrooms.

“I want Hannibal to have the same passion as Jose Andres has,” says Fuller, the creator of the 13 episode show, which is currently shooting in Toronto and stars Mads Mikkelsen as the cannibalistic psychiatrist before prison. (His advice to the actor: “Do not read any serial killer books. Look at cookbooks.”)

While the series will show Hannibal “at his most peacock and expansive,” Fuller says, the character will be seen cooking, rather than sourcing his main ingredients, to “make him more relatable and less a villain.”

Lecter is no garden variety flesh eater, says Fuller. The character thinks
of his victims like this: “You are a pig of a human being and you deserve
to become someone’s bacon.”


What’s on the menu at ‘Hannibal’?

In case you’re wondering, human flesh doesn’t taste like chicken. It tastes like veal.

This food “factoid,” dating back to adventurer and journalist William Buehler Seabrook’s 1931 book, “Jungle Ways,” is uppermost on the mind of the A-list culinary team assembled to create the dishes for prime time TV’s “chefiest” show ever: “Annibal.”

NBC’s new series is a prequel to “Silence of the Lambs,” which takes us back to when the younger Hannibal “The Cannibal” Lecter (Mads Mikkelsen) was a brilliant psychiatrist employed by the FBI.

Lecter’s job is to help master criminal profiler Will Graham (Hugh Dancy) see into the minds of serial killers and periodically avoid the food at the government cafeteria.

On this show, yesterday’s autopsy is secretly today’s lunch.

The sick joke, for those who’ve never seen the movies or read the books, is that Lecter makes many of his “gourmet” meals from the humans he kills.

Graham and the other people who Lecter feeds are unaware of how the sausage was really made.

In order to create a culinary profile for a deranged serial killer — with a true gift for creating impeccable haute cuisine out of human beings — the show’s creator, Bryan Fuller (“Pousser des marguerites" et "Mort comme moi”) has recruited superstar chef José Andrés as culinary adviser.

(In 2012, Andrés was on Time magazine’s “Time 100” list of the most influential people in the world.)

Andrés has had a great time riffing on darker side of what we eat: “Food is at the heart of who we are in the good moments, and the bad moments,” he says.

Janice Poon, the show’s food stylist, scours Toronto (where the show is shot) in search of assorted vital organs and edible food that the actors can actually eat under the glare of the camera and through repeated takes. Poon has found that pig organs are usually the closest match for humans.

Poon credits her Chinese heritage for the fact that she doesn’t tend to be squeamish around organ meats — and for her ability to scour the Asian food markets with the same dexterity as the Kardashians shopping on Rodeo Drive.

When there is enough time, Poon orders from an abattoir (a k a slaughterhouse) to get the animal parts with the most photogenic flesh.

The show likes those “money shots” of tissue being meticulously sliced away to reveal a heart.

Poon also has to develop dishes that the actors are comfortable with eating. Poon says that Mikkelsen, who has been incredibly game about eating everything, was a bit thrown when she disguised mortadella as pieces of liver.

Soppressata (dried Italian sausage) has doubled for lung and kibbe (Middle Eastern meatballs) has passed for tongue.

Poon marvels at the special effects team’s ability to make a mangled leg and thigh look like a leg of finely aged prosciutto.

The hardest thing to fake: human eyeballs.

Move over Giada and Ina, NBC is also planning to post recipes from the show.


Voir la vidéo: Ганнибал убийство на площади HD